Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour En Savoir Plus Sur Nous...

  • Section de Toulouse-Languedoc d'Action française
  • Refondée en 2008 après une période d'hibernation par le Délégué régional de l'Action française dans le Grand Sud-Ouest Vincent Gaillère, la section de Toulouse & Haut-Languedoc rayonne sur la Haute-Garonne, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, le Lot, l'Aude, l'Aveyron, l'Ariège et les Pyrénées-Orientales.
  • Refondée en 2008 après une période d'hibernation par le Délégué régional de l'Action française dans le Grand Sud-Ouest Vincent Gaillère, la section de Toulouse & Haut-Languedoc rayonne sur la Haute-Garonne, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, le Lot, l'Aude, l'Aveyron, l'Ariège et les Pyrénées-Orientales.

Pas d'exclusive chez nous... sauf contre l'Anti-France!

Tout ce qui

est national

est nôtre.

Le Duc d'ORLEANS.

Vous Cherchez, Nous Trouvons!

"Que faire?" La réponse de Maurras!

"Pas de doctrine

sans action,

pas d'action

sans doctrine!"

(MAURRAS)

 

Archives Militantes De L'action Française-Toulousain Depuis 2007!

12 novembre 2015 4 12 /11 /novembre /2015 09:00

On le sait: Il ne peut y avoir de Presse sans argent. Cela est si vrai que L'Humanité a été fondée par douze financiers israélites (historique). Malgré les hold-ups de la pseudo-Libération, où la grande Presse a littéralement dépouillé de ses biens ce qui existait de Presse libre, nationale et régionale. Il s'en est suivi un appauvrissement de la liberté d'expression, car spécialement en province où une pluralité de titres subsistait, on n'a plus entendu qu'une seule voix, organe du politiquement-correct de la Finance anonyme et vagabonde dont le Pouvoir est le bras armé. Mais on suppose que M. Jean Viansson-Ponté, le patron actuel de la Presse quotidienne régionale, trouve ça très bien, lui qui aime "chasser en meute"!...

Un autre aspect a été de mettre la Presse nationale dans la main de l'Etat qui finance, par un fonds spécifique, son déficit structurel. Inutile de dire qu'on ne peut, dans  ces conditions, être objectif, voire "d'opposition nationale", et tendre la sébille. Ce déficit est dû à la perte de son lectorat au profit, soit de l'abstention pure et simple, soit, en partie, des sites internet comme L'Action Française Aquitaine (http://af-aquitaine.over-blog.com) et L'Action Française Toulousain (http://actionfrancaiseaquitaine.over-blog.com), tous deux édités, dans la ligne définie par Pierre Pujo, depuis une décennie par la fédération Grand Sud-Ouest de l'A.F. Certes, mais cette perte ne serait-il pas le fruit de l'exaspération des Français qui finissent par comprendre que la presse n'est que la voix de son maître ploutocratique et oligarchique? Cette question-là, dans une période où Rothschild possédait encore récemment l'impertinente et officielle Libération, on se garde bien de la poser!

Un chiffre, officiel, résume bien la situation; le nouveau est que, dans la liste des heureux élus, on trouve un quotidien se disant contre-révolutionnaire, "catholique et français toujours", et philo-maurrassien! Cela démontre par l'absurde l'étendue du mal. Qu'on en juge:

"L'an passé, quatre quotidiens nationaux se sont répartis au total 9,1 millions d'euros au titre des aides au pluralisme: L'Humanité (3 075 673 euros), La Croix (2 928 932 euros), Libération (2 903 366 euros) et Présent (226 888 euros)."

Sans commentaires, n'est-ce pas?

Source: http://www.lefigaro.fr/medias/2015/11/03/20004-20151103ARTFIG00255--minute-bientot-prive-d-aides-publiques.php

Sur la "proximité" de la Presse quotidienne régionale avec les élus locaux, déjà évidente avec le cas de "not' bon maître", l'illustre Jean Viansson-Ponté, l'exemple particulièrement caricatural, de la très rad-soc' Dépêche du Midi:

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2016/02/17/25002-20160217ARTFIG00189-malgre-les-polemiques-jean-michel-baylet-nie-toute-pression-sur-son-journal.php?redirect_premium

Partager cet article
Repost0
publié par la Section de Toulouse-Languedoc d'Action française - dans Politique intérieure

Nos Principes Élitistes-Populaires Et Ce Que Nous Offrons: "du Sang, De La Sueur Et Des Larmes" (Churchill, Qui N'était Pas D'a.f.)