Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour En Savoir Plus Sur Nous...

  • Section de Toulouse-Languedoc d'Action française
  • Refondée en 2008 après une période d'hibernation par le Délégué régional de l'Action française dans le Grand Sud-Ouest Vincent Gaillère, la section de Toulouse & Haut-Languedoc rayonne sur la Haute-Garonne, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, le Lot, l'Aude, l'Aveyron, l'Ariège et les Pyrénées-Orientales.
  • Refondée en 2008 après une période d'hibernation par le Délégué régional de l'Action française dans le Grand Sud-Ouest Vincent Gaillère, la section de Toulouse & Haut-Languedoc rayonne sur la Haute-Garonne, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, le Lot, l'Aude, l'Aveyron, l'Ariège et les Pyrénées-Orientales.

Pas d'exclusive chez nous... sauf contre l'Anti-France!

Tout ce qui

est national

est nôtre.

Le Duc d'ORLEANS.

Vous Cherchez, Nous Trouvons!

"Que faire?" La réponse de Maurras!

"Pas de doctrine

sans action,

pas d'action

sans doctrine!"

(MAURRAS)

 

Archives Militantes De L'action Française-Toulousain Depuis 2007!

8 mai 2016 7 08 /05 /mai /2016 18:00

On lira ci-dessous un article bien informé, quoiqu'issu de la Presse de Gauche la plus complice avec le capitalisme voleur, sur l'inexorable décadence d'un groupuscule traditionaliste pseudo-politique, concurrent (à Paris) de l'Action française, et qui prétendait rien moins que prendre la tête de l'ensemble des forces contre-révolutionnaires en France (ce qui est une ambition pour le moins limitée!). Son duce, placé par la fraternité Saint-Pie-X à la tête des catho-tradis français, n'était même pas de notre Peuple, étant un ancien "libraire" belge connu pour ses opinions politiques "folkloriques" et germanisantes! C'est un peu, chose singulière, comme s'il n'y avait, dans les cénacles tradis, aucune personnalité française de marque, qui ait la confiance de la F.S.S-P.-X pour diriger en leur nom leur "politique séculière"!

"Pas d'action sans doctrine" (Maurras)

Ces va-t'en-guerre-civile avaient juste oublié une hypothèque, qui les a finalement rattrapé: leur cléricalisme conformiste, pendant religieux de l'électoralisme à courte vue que pratique, entre autres, la façade parisianiste de l'A.F. Le caporalisme est bon pour les armées immobiles, en politique seul compte le succès!

Or, comme l'électoralisme, le cléricalisme consiste à supporter aveuglement une unique équipe, fut-elle toujours vaincue et composée de bras cassés, - à suivre, en automate décervelé, toutes les consignes du club, même si les dirigeants sont douteux, - à encenser l'entraîneur, même notoirement incapable! "Pas d'action sans doctrine", prévenait pourtant Maurras! Il faut croire qu'il a parlé à des sourds! A vouloir faire du maurrassisme sans intelligence politique, il arriva ce qui devait arriver: moins de quatre ans après, comme pour les racisto-identitaristes, le décor à la Potemkine craque, ne laissant voir que le vide sidéral de leur espace politique!

Etre hardiment nationaliste et (contre-)révolutionnaire

La politique a une logique interne implacable: Quand on fait la politique du chien crevé au fil de l'eau, suivant mollement la force du courant, quelle que soit d'ailleurs sa direction, pourvu seulement qu'elle fasse mousser d'insipides pions de collège (ou des chéfaillons de camp boy-scout survoltés), on finit tôt ou tard par s'échouer, - plutôt que de remonter courageusement à contre-courant avec ses seules forces - et non à rebours, lol!

Ce lamentable exemple, qui fait perdre du temps à une Contre-Révolution nationale pourtant nécessaire, montre qu'en politique, on ne gagne qu'avec ses seules forces, qu'en faisant de la force avec ses propres idées. Encore faut-il, bien entendu, qu'elles soient vraies et vérifiées, pas une contrefaçon bien-pensante, ou paternaliste, ou royaliste de Gauche de l'A.F. (ou les trois à la fois)!

Il faut être hardiment nationaliste et (contre-)révolutionnaire, ce qui est différent de brailler des slogans incompréhensibles à la masse, sorte de private jokes pour initiés (c'est le cas de le dire)! Etre de son temps, comme nous l'écrivions récemment (http://af-aquitaine.over-blog.com/2016/04/la-devise-de-l-action-francaise-grand-sud-ouest-ne-pas-s-adapter.html ), c'est tenir compte du réel, dans toute sa pauvreté, et y adapter ses objectifs, c'est comprendre et aimer l'univers mental et parler la langue politique de ses contemporains, pas une autre du XVIIème siècle, pas la langue d'une autre classe! La politique exclut ces archaïsmes.

Certains attardés feraient donc bien (ou pas) de méditer cet exemple parlant, qui est si proche de leurs déviations. Etre un chef, c'est autre chose que de dire, comme un simple sous-off' de cavalerie, "En avant! en avant!" , sans savoir où l'on va, ni vouloir aller autre part qu'à un bon gueuleton payé par les cotisations de braves gens. C'est autre chose que de raconter de soporifiques souvenirs d'anciens combattants anticommunistes d'extrême-Droite des années 70, reconvertis dans l'idolâtrie du kagébiste Poutine, tout en écoutant du Wagner, du Michel Sardou ou du Jean-Pax Méfret à fond! C'est autre chose que de se la jouer "mytho" en collant d'insignifiants autocs et affiches aussitôt recouverts par les sociétés de concerts!

Etre un chef, mode d'emploi

Etre un chef, c'est accepter à vie de lourdes responsabilités! C'est ne pas les rejeter quand la ligne du Mouvement a cessé de plaire! C'est faire preuve de plus de volonté et d'intelligence que le militant lambda (ou que le bourge ou le flic moyens). C'est obéir même à des ordres ineptes, s'ils viennent d'une autorité légitime! C'est incarner à notre tour la légitimité de l'Action française, non en dépositaires passifs, non en fondés de pouvoir de la bourgeoisie la plus étroitement conservatrice (car nous ne sommes liés à aucune classe, à aucune confession, à aucune courtisanerie), mais en créateurs.

La Contre-Révolution, comme tout mouvement, se prouve en marchant. Elle nécessite une avant-garde, une aile marchante. Ici, à la fédération Grand Sud-Ouest de l'Action française, dirigée depuis quinze ans par le Délégué régional Gaillère, nous avons un certain nombre de ces vrais chefs, cadres actifs, persévérants, authentiques et sûrs de la Contre-Révolution! Qui peut en dire autant, en province ou à Paris?

Tirer des leçons des échecs

Les leçons de cette débâcle supplémentaire des faux réactionnaires et vrais régimistes sont claires: L'activisme stérilise; l'extrême-Droite en France n'engendre que l'échec: y toucher, c'est périr! La formation d'une élite victorieuse ne se fait pas sans discipline de pensée.

Mais les plus conscients des nationalistes comprendront à ce nouveau signe que seule la fédération Grand Sud-Ouest de l'Action française, fondée par Pierre Pujo et demeurée intégralement fidèle, elle, à son exemple et à ses leçons, est la seule organisation royaliste active, non seulement dans la grande région mais encore sur le plan national, à maintenir inventivement la doctrine de Maurras, Bainville et Daudet et sa méthode scientifique et rationnelle! Ne vient-elle pas, il y a quelques heures, de montrer encore une fois sa résolution, sa cohésion, son enracinement et sa force militante sur le terrain en organisant la fête nationale de Jeanne-d'Arc 2016 dans nos quatre métropoles: Bayonne, Bordeaux, Toulouse et Pau? Politique d'abord!

A.F.-Grand Sud-Ouest

http://www.liberation.fr/france/2016/05/06/la-chute-de-la-maison-civitas_1451009

Partager cet article
Repost0
publié par la Section de Toulouse-Languedoc d'Action française - dans Politique intérieure Politique religieuse

Nos Principes Élitistes-Populaires Et Ce Que Nous Offrons: "du Sang, De La Sueur Et Des Larmes" (Churchill, Qui N'était Pas D'a.f.)