Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour En Savoir Plus Sur Nous...

  • Section de Toulouse-Languedoc d'Action française
  • Refondée en 2008 après une période d'hibernation par le Délégué régional de l'Action française dans le Grand Sud-Ouest Vincent Gaillère, la section de Toulouse & Haut-Languedoc rayonne sur la Haute-Garonne, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, le Lot, l'Aude, l'Aveyron, l'Ariège et les Pyrénées-Orientales.
  • Refondée en 2008 après une période d'hibernation par le Délégué régional de l'Action française dans le Grand Sud-Ouest Vincent Gaillère, la section de Toulouse & Haut-Languedoc rayonne sur la Haute-Garonne, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, le Lot, l'Aude, l'Aveyron, l'Ariège et les Pyrénées-Orientales.

Pas d'exclusive chez nous... sauf contre l'Anti-France!

Tout ce qui

est national

est nôtre.

Le Duc d'ORLEANS.

Vous Cherchez, Nous Trouvons!

"Que faire?" La réponse de Maurras!

"Pas de doctrine

sans action,

pas d'action

sans doctrine!"

(MAURRAS)

 

Archives Militantes De L'action Française-Toulousain Depuis 2007!

11 février 2008 1 11 /02 /février /2008 09:00

Pour « Ceux qui ont la mémoire/ Ceux qui ont le cœur haut », il était important de ne pas laisser se terminer la funeste année 2007, qui a vu les disparitions de Henri Gept et de Pierre Pujo, sans que soit sérieusement assuré l’avenir du nationalisme français en Haute-Garonne. Aussi les responsables de la fédération Grand Sud-Ouest et de la section reconstituée de Toulouse de l’Action française avaient-ils organisé ce samedi 9 février une réunion, à laquelle nos fidèles amis ont largement répondu : « Présents » ! Grâce à la participation active de ces hommes d’élite, le flambeau de notre espérance a ainsi pu être rallumé en Toulousain, comme il a pu briller en pays basque et à Bordeaux les 8 décembre et 26 janvier derniers.



 

Dans son discours politique, le délégué régional de l’Action française dans le Grand Sud-Ouest, M. Vincent Gaillère, a fait remarquer que cette réunion était la première réunion d’Action française à Toulouse depuis treize ans, c’est-à-dire depuis que Henri Gept, président de l’Union royaliste du Midi-Pyrénées, avait renoncé à ses fonctions. Quel plus grand exemple d’humilité, pour tous les chefs ou ceux qui aspirent à l’être, que de connaître leurs limites et de savoir se retirer à temps ?

 

Henri Gept n’ayant pas été véritablement remplacé, il était naturel que, de son vivant et de celui de Pierre Pujo, et avec leur assentiment, les responsables de la fédération soient amenés à suivre étroitement l’actualité politique de la région. La fédération exerce dorénavant sa propagande royaliste dans le vaste cadre du Grand Sud-Ouest aquitain ; cette solution, préférable à une confortable inaction, était d’ailleurs réclamée par nos amis. Différents projets à moyen et long termes, fixant des objectifs limités, mais réalistes ont été ensuite envisagés.

 

Le délégué régional a également évoqué le combat principal de la fédération et de la section de Toulouse pour les années à venir : la lutte contre le processus d’intégration européenne, au moyen d’une pseudo-Constitution. La patrie est en danger, menacée par le Mauvais Traité de Charkeuzy : la défendre est un devoir pour tout bon Français.

 

Après avoir excusé ceux des orateurs pressentis qui avaient été retenus par d’autres obligations, il a passé la parole à Philippe Prévost,  historien compétent et journaliste à L’Action Française 2000 universellement apprécié, qui entretint un auditoire captivé des Origines de la tragédie palestinienne, laquelle concerne la France éternelle à plus d’un titre et façonne, par les forces qu’elle met en jeu, l’évolution des relations internationales. Les responsabilités de Clemenceau dans cette page d’histoire qui obère, encore aujourd’hui, notre action au Proche-Orient, les divers aspects militaires, politiques, diplomatiques et religieux de la question ont été exposés en détail, pour le plus grand intérêt du public.

 

A la suite de la causerie et des questions, nos amis ont longuement flâné autour des stands de livres et de journaux consacrés à l’histoire et à la pensée d’A.F. Ph. Prévost et V. Gaillère se sont gracieusement prêtés à une séance de dédicaces des ouvrages auxquels ils ont contribué. Un sympathique déjeuner a clos la réunion dont les participants ont été unanimes à louer le succès.

 

 

Partager cet article
Repost0
publié par la Section de Toulouse & Haut-Languedoc - dans Comptes rendus de nos activités

Nos Principes Élitistes-Populaires Et Ce Que Nous Offrons: "du Sang, De La Sueur Et Des Larmes" (Churchill, Qui N'était Pas D'a.f.)