Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour En Savoir Plus Sur Nous...

  • Section de Toulouse-Languedoc d'Action française
  • Refondée en 2008 après une période d'hibernation par le Délégué régional de l'Action française dans le Grand Sud-Ouest Vincent Gaillère, la section de Toulouse & Haut-Languedoc rayonne sur la Haute-Garonne, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, le Lot, l'Aude, l'Aveyron, l'Ariège et les Pyrénées-Orientales.
  • Refondée en 2008 après une période d'hibernation par le Délégué régional de l'Action française dans le Grand Sud-Ouest Vincent Gaillère, la section de Toulouse & Haut-Languedoc rayonne sur la Haute-Garonne, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, le Lot, l'Aude, l'Aveyron, l'Ariège et les Pyrénées-Orientales.

Pas d'exclusive chez nous... sauf contre l'Anti-France!

Tout ce qui

est national

est nôtre.

Le Duc d'ORLEANS.

Vous Cherchez, Nous Trouvons!

"Que faire?" La réponse de Maurras!

"Pas de doctrine

sans action,

pas d'action

sans doctrine!"

(MAURRAS)

 

Archives Militantes De L'action Française-Toulousain Depuis 2007!

31 juillet 2013 3 31 /07 /juillet /2013 08:00

Alors que le Pouvoir légitime syrien reprend un avantage décisif sur les rebelles soutenus et armés par l'étranger, nous donnons ci-après, pour l'information de nos lecteurs, une brève chronologie du conflit syrien, qui en rappelle l'intensité.

 

A.F.-Toulouse & Haut-Languedoc

 

 

4 Piliers Fédération

 

 

 

 

2011

 

 


- 15-16 mars: A Damas, rassemblements pour "une Syrie sans tyrannie". Plusieurs manifestations contre le pouvoir sont ensuite violemment réprimées à Damas et Deraa. Le régime dénonce une "rébellion armée de groupes salafistes".

- 23 mars: Au moins 100 morts lors de la répression de manifestations à Deraa. Le mouvement y avait commencé après l'arrestation d'élèves soupçonnés d'avoir écrit des slogans anti-régime sur les murs de la ville.

D'avril à juillet, la contestation s'étend et se radicalise avec des appels à la chute du régime.

- 30 juil: Création de l' "Armée syrienne libre" (ASL), faction paramilitaire rebelle.

- 18 août: Le président américain Barack Obama et ses alliés occidentaux appellent Assad à partir. Début d'une série de sanctions contre le régime.

 

 

 


2012

 

 

Syrie 2012

Le bodycount (décompte des cadavres) du conflit syrien de mars 2011 à octobre 2012: plus de 30.000 morts: un retour à la barbarie (Photo D.R.)

 

- 1er mars: L'armée régulière prend le contrôle de Baba Amr, bastion de la rébellion à Homs (centre), après des semaines de bombardements.

- 16 juin: Des observateurs de l'ONU chargés, en vertu d'un plan du médiateur international Kofi Annan, de surveiller un cessez-le-feu complètement ignoré suspendent leurs opérations.

- 30 juin: Accord à Genève entre les grandes puissances sur une transition politique, qui maintient le flou sur le sort d'Assad. Il n'a jamais été appliqué.

- 3 juil: Human Rights Watch dénonce un "archipel de la torture", avec des dizaines de milliers de détenus.

- 17 juil: Les rebelles lancent la bataille de Damas. Repoussés par l'armée, ils se maintiennent dans des quartiers périphériques.

- 18 juil: Quatre hauts responsables de la Sécurité, dont le beau-frère d'Assad, tués dans un attentat à Damas.

- 19 juil: Veto russo-chinois (le 3e) à l'ONU à une résolution menaçant le régime de sanctions.

- 20 juil: Les rebelles lancent la bataille d'Alep (nord), secouée par des combats et des bombardements.

- 2 août: Démission de Kofi Annan, remplacé par Lakhdar Brahimi.

- 11 nov: Création de la Coalition nationale de l'opposition.

 

 


2013

 

 


- 21 fév: Au moins 83 morts dans des attentats à Damas, frappé par des attaques meurtrières, dont plusieurs revendiquées par les jihadistes du Front Al-Nosra.

- 6 mars: Les rebelles, qui contrôlent en grande partie le Nord, s'emparent de Raqa, seule capitale provinciale sous leur emprise.

- 3 et 5 mai: Israël mène deux raids aériens sur des cibles militaires près de Damas, disant vouloir empêcher un transfert d'armes au mouvement libanais chiite Hezbollah, allié de Damas.

- 5 juin: Le régime et le Hezbollah prennent Qousseir (centre), ancienne place forte rebelle, puis lancent une offensive intense sur Homs.

- 13 juin: Après Paris et Londres, Washington accuse le régime d'avoir utilisé des armes chimiques.

- 8 juil: Assad écarte tous les dirigeants de son parti, le Baas, dont le vice-président critique Farouk al-Chareh.

- 11 juil: Un important chef insurgé tué par des jihadistes (ONG).

- 16 juil: 5.000 personnes meurent chaque mois dans le conflit, qui a provoqué la pire crise en matière de réfugiés depuis le génocide rwandais en 1994 (ONU)...

 

Partager cet article
Repost0
publié par la Section de Toulouse-Languedoc d'Action française - dans Politique étrangère

Nos Principes Élitistes-Populaires Et Ce Que Nous Offrons: "du Sang, De La Sueur Et Des Larmes" (Churchill, Qui N'était Pas D'a.f.)