Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour En Savoir Plus Sur Nous...

  • Section de Toulouse-Languedoc d'Action française
  • Refondée en 2008 après une période d'hibernation par le Délégué régional de l'Action française dans le Grand Sud-Ouest Vincent Gaillère, la section de Toulouse & Haut-Languedoc rayonne sur la Haute-Garonne, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, le Lot, l'Aude, l'Aveyron, l'Ariège et les Pyrénées-Orientales.
  • Refondée en 2008 après une période d'hibernation par le Délégué régional de l'Action française dans le Grand Sud-Ouest Vincent Gaillère, la section de Toulouse & Haut-Languedoc rayonne sur la Haute-Garonne, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, le Lot, l'Aude, l'Aveyron, l'Ariège et les Pyrénées-Orientales.

Pas d'exclusive chez nous... sauf contre l'Anti-France!

Tout ce qui

est national

est nôtre.

Le Duc d'ORLEANS.

Vous Cherchez, Nous Trouvons!

"Que faire?" La réponse de Maurras!

"Pas de doctrine

sans action,

pas d'action

sans doctrine!"

(MAURRAS)

 

Archives Militantes De L'action Française-Toulousain Depuis 2007!

17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 08:00

"L'épisode n'est pas glorieux pour la ville. Il demeure cependant historique. Il est révélé par Patrice Lesueur, principale cheville ouvrière du Salon du livre ancien et moderne, qui se tient jusqu'à ce soir sous la halle. En 1940, deux des principaux instigateurs et acteurs de l'Action française, Charles Maurras et Maurice Pujo, ont trouvé refuge à Villefranche. « C'est de Villefranche qu'est partie la dépêche envoyée à l'agence Havas dans laquelle l'Action française indiquait se rallier au maréchal Pétain », indique le libraire villefranchois. Pourquoi Villefranche ? On sait que Maurras était Provençal. Ce qui est moins connu et que relève Patrice Lesueur, ce sont les origines de la mère de Pujo. « Elle était Aveyronnaise, avec des attaches à Villefranche et à Rignac ». Puis à Villefranche, habitait Jean Gazave dont la biographie porte les références suivantes : secrétaire général de la Ligue du Franc-or (en 1925), romancier, historien du Rouergue. Patrice Lesueur complète : « Jean Gazave faisait partie de l'Action française, mais comme il est décédé au début de l'année 1940, il n'a pas eu le temps d'être mouillé ».On se souvient surtout de Jean Gazave, dont une plaque est toujours apposée sur ce qui était sa maison, allées Aristide-Briand, comme d'un écrivain, auteur de plusieurs livres qui font référence. Patrice Lesueur cite ainsi un ouvrage sur le Rouergue, plusieurs fois réédité, ou encore « Romain Alpuech », un roman reconnu. Autre livre, paru en 1940 : « La terre ne ment pas », qui a aussi obtenu un gros succès littéraire. « Cette formule est connue pour être de Pétain, mais ce qu'on ne sait pas, c'est s'il l'a empruntée à Gazave, ou le contraire », note Patrice Lesueur. Cette présence de l'Action française à Villefranche peut surprendre, surtout qu'elle s'inscrit dans une époque où la ville connaît un fort mouvement littéraire plutôt progressif. On dirait de gauche aujourd'hui."

 

Source: www.ladepeche.fr   

Partager cet article
Repost0
publié par la Section de Toulouse & Haut-Languedoc - dans Notre mémoire

Nos Principes Élitistes-Populaires Et Ce Que Nous Offrons: "du Sang, De La Sueur Et Des Larmes" (Churchill, Qui N'était Pas D'a.f.)