Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour En Savoir Plus Sur Nous...

  • Section de Toulouse-Languedoc d'Action française
  • Refondée en 2008 après une période d'hibernation par le Délégué régional de l'Action française dans le Grand Sud-Ouest Vincent Gaillère, la section de Toulouse & Haut-Languedoc rayonne sur la Haute-Garonne, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, le Lot, l'Aude, l'Aveyron, l'Ariège et les Pyrénées-Orientales.
  • Refondée en 2008 après une période d'hibernation par le Délégué régional de l'Action française dans le Grand Sud-Ouest Vincent Gaillère, la section de Toulouse & Haut-Languedoc rayonne sur la Haute-Garonne, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, le Lot, l'Aude, l'Aveyron, l'Ariège et les Pyrénées-Orientales.

Pas d'exclusive chez nous... sauf contre l'Anti-France!

Tout ce qui

est national

est nôtre.

Le Duc d'ORLEANS.

Vous Cherchez, Nous Trouvons!

"Que faire?" La réponse de Maurras!

"Pas de doctrine

sans action,

pas d'action

sans doctrine!"

(MAURRAS)

 

Archives Militantes De L'action Française-Toulousain Depuis 2007!

11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 08:00

Comme chaque année, la fédération interprovinciale du Grand Sud-Ouest de l’Action française, en collaboration avec ses actives sections locales de Bayonne & pays basque, de Bordeaux & Basse-Guyenne et de Toulouse & Haut-Languedoc, a organisé, les 7 et 8-Mai derniers, la fête nationale du patriotisme. Dans chacune des trois capitales provinciales, le Délégué régional de l’Action française dans le Grand Sud-Ouest a tiré, par son discours politique, les leçons de l’épopée glorieuse de la Libératrice du territoire au XVème siècle. Jeanne, vraie Jeune Fille royaliste et non héroïne populacière, est allée droit au Roi, qui, hier face aux Anglais, comme aujourd’hui contre les pouvoirs occultes, est la garantie de nos libertés, de notre progrès, de notre indépendance et du respect de notre personnalité nationale.

 

Jeanne vitrail

Un vitrail représentant Jeanne la Lorraine (Photo D.R.) 

 

La cérémonie de Bayonne, qui, pour des raisons pratiques, avait lieu la veille de la fête légale, a pâti des trombes d’eau. Cela n’a pas empêché nos amis présents d’écouter le discours et de trinquer à l’Ordre français ! Aucune croix blanche n’étant apparue dans le ciel, n’y voyons aucun signe divin particulier : l’édition de l’année prochaine montrera notre influence maintenue au pays basque.

 

A Bordeaux, à l’imitation et à la suite de l’Action française, un conglomérat de groupes hétéroclites – des électoraux, des catholiques, mêlés à des laïcards ! –  a célébré Jeanne-d’Arc cette année. Cette confusion des genres aurait pu être préjudiciable au bon déroulement de la cérémonie traditionnelle de l’Action française.

 

Grâce à notre organisation sans faille, qui a fait respecter les droits et les prérogatives de l'A.F., il n'en a rien été: après le discours, très apprécié, de près d’une demi-heure, du Délégué régional, une Dame royaliste a déposé au pied de la statue la belle gerbe de lys blancs, ceinte de tricolore, symbolisant notre fidélité à la mémoire de la bonne Lorraine, notre espoir et notre certitude du relèvement de la France.  

  11-05 Gerbe Bordeaux

La gerbe de l'Action française (Photo D.R.)

 

Pour la première fois depuis que l’Action française a redonné du lustre à cette cérémonie, une poignée de contre-manifestants pouilleux ont tenté de la perturber, pendant que la police – chose curieuse – les réprimait mollement. Il faut voir dans cette provocation ratée une reconnaissance paradoxale du travail accompli depuis une dizaine d'années dans le Sud-Ouest par l’A.F. La déliquescence de la République apparaît maintenant à tous au grand jour: rien n’empêche plus le développement de notre propagande nationaliste et royaliste en direction de toutes les couches du pays réel. Le chant de La Royale a d’ailleurs fait taire les insulteurs de Jeanne-d’Arc qui n’ont rien trouvé à répondre : c’est dire leur stupidité !

 

 11-05-08 Toulouse 5La gerbe de l'Action française à Toulouse (Photo D.R.)

 

A Toulouse, la fête a eu lieu sous le franc soleil du Lauragais dans une excellente ambiance. L’assistance renouvelée est en constante progression depuis que nous avons relancé ce pilier de notre action, il y a plus de trois ans. Une Jeune Fille royaliste a effectué le dépôt de la gerbe tricolore. Le verre de l’amitié a clos la cérémonie. A Bordeaux comme à Toulouse, d’intéressants contacts ont été noués.

 

Au total, la Sainte de la Patrie a été honorée comme il convient à l’occasion de sa fête nationale. L’A.F. a montré sa cohésion et sa résolution à maintenir dans l’avenir, contre tous les Pouvoirs de droite ou socialistes, contre toutes les manipulations de la police politique et de ses auxiliaires zélés, les anarchistes, et contre toutes les dissidences, la fête patriotique que les camelots du Roi ont imposé il y a cent ans au prix de 10.000 jours de prison.

 

Partager cet article
Repost0
publié par la Fédération interprovinciale du Grand Sud-Ouest de l'A.F. - dans Comptes rendus de nos activités

Nos Principes Élitistes-Populaires Et Ce Que Nous Offrons: "du Sang, De La Sueur Et Des Larmes" (Churchill, Qui N'était Pas D'a.f.)