Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour En Savoir Plus Sur Nous...

  • Section de Toulouse-Languedoc d'Action française
  • Refondée en 2008 après une période d'hibernation par le Délégué régional de l'Action française dans le Grand Sud-Ouest Vincent Gaillère, la section de Toulouse & Haut-Languedoc rayonne sur la Haute-Garonne, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, le Lot, l'Aude, l'Aveyron, l'Ariège et les Pyrénées-Orientales.
  • Refondée en 2008 après une période d'hibernation par le Délégué régional de l'Action française dans le Grand Sud-Ouest Vincent Gaillère, la section de Toulouse & Haut-Languedoc rayonne sur la Haute-Garonne, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, le Lot, l'Aude, l'Aveyron, l'Ariège et les Pyrénées-Orientales.

Pas d'exclusive chez nous... sauf contre l'Anti-France!

Tout ce qui

est national

est nôtre.

Le Duc d'ORLEANS.

Vous Cherchez, Nous Trouvons!

"Que faire?" La réponse de Maurras!

"Pas de doctrine

sans action,

pas d'action

sans doctrine!"

(MAURRAS)

 

Archives Militantes De L'action Française-Toulousain Depuis 2007!

14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 09:00

Vernochet, le roman d’une vie

 

Cible Iran 1

 

Des origines familiales

parisiennes et populaires

 

Jean-Michel Vernochet est un écrivain, essayiste, journaliste et géopolitiste français, né le 6 septembre 1947 à Paris, sur les hauteurs de Belleville. Il est le petit-fils de Léon Gustave Vernochet, l’un des membres fondateurs du parti communiste dit français au congrès de Tours en décembre 1920, engagement idéaliste auquel il renoncera après plusieurs séjours en Union soviétique dont il découvrira vite l’envers du décor. Il est aussi le petit-fils du Dr Paul Camus, médecin des pauvres exerçant rue de la République aux Lilas.

 

« Conservateur de progrès » au sens de Montesquieu, il a été candidat malheureux aux élections législatives de juin 2012 dans la circonscription d’Amérique du Nord des Français de l’étranger pour le compte du Rassemblement pour l’initiative citoyenne (R.I.C.), un mouvement en faveur du référendum d’initiative populaire.

 

Des études poussées

 

La seule énumération de ses titres universitaires et de ses activités de recherche témoigne du calibre intellectuel de Jean-Michel Vernochet :

 

  • Maîtrise spécialisée d’ethnographie (Paris IV-Sorbonne) ;
  • Maîtrise de droit international du développement ;
  • D.E.A. « Droit du développement » (Paris V-René-Descartes) ;
  • D.E.A. « Ethnologie » (Paris VII-Jussieu) ;
  • D.E.A. « Philosophie » (Paris IV-Sorbonne) ;
  • Ancien élève de l’école nationale des langues orientales vivantes (E.N.L.O.V., Langues O’) et de l’école des hautes études en sciences sociales (E.H.E.S.S.) ;
  • Vacations de recherche au laboratoire d’anthropologie sociale du collège de France.

 Vernochet homme de culture

Jean-Michel Vernochet, homme de culture (Photo D.R.)

 

Une carrière administrative

riche et diversifiée

 

En 1977, Jean-Michel Vernochet fonde à Paris l’association humanitaire Terre future à travers laquelle il milite pour la cause environnementale et animale.

 

De 1976 à 1985, il effectue une mission au Libéria pour le compte du Bureau pour le développement de la production agricole.  Il est ensuite sous contrat à la division « Organisation, méthodes et informatique » du ministère de la santé et des affaires sociales, puis mis à la disposition du commissariat au plan de la République tunisienne pour la réforme du système de santé en Tunisie centrale (gouvernorat de Kasserine). Enfin, il est chargé de la planification en milieu rural à la direction générale de la santé.

 

A partir de 1985 et jusqu’en 1995, parallèlement à une importante activité d’information et de communication (dans la Presse écrite à partir de 1979), il a été chargé de mission au secrétariat général du Gouvernement (S.G.G., services du premier ministre). Il a été par la suite, successivement, responsable des affaires francophones et des relations internationales au commissariat général de la langue française dirigé par Philippe de Saint-Robert, puis responsable de la communication à l’institut international d’administration publique (I.I.A.P., l’ex-école coloniale), enfin directeur des publications du centre des hautes études sur l’Afrique et l’Asie modernes (C.H.E.A.M., ex-centre des hautes études administratives musulmanes).

 

A la même période, Jean-Michel Vernochet enseigne à l’école supérieure de journalisme (E.S.J.) de la rue du Louvre à Paris : ses cours portent sur les manipulations de l’information et le détournement des grands médias dans le cadre de politiques étatiques de « désinformation », un enseignement qui, à l’époque, à la charnière des années 1990, apparaît comme particulièrement original dans les écoles de journalisme. Il anime aussi, sous le pseudonyme de « Denys Rousselot », une émission radiophonique hebdomadaire « Le libre journal de Denys Rousselot » qui connut un vif succès sur Radio-Courtoisie entre 1988 et 1993.

 

Après 1995, il est journaliste rédacteur au Figaro-Magazine, et collabore à de nombreux supports, parmi lesquels Le Courrier et L’Echo-Magazine (Genève), ou encore la revue Géostatégiques.

 

Depuis 2008, il a mis son expérience des affaires internationales au service du site indépendant toulousain Géopolintel, auquel il contribue régulièrement.

 

Une œuvre écrite et filmée originale

 

Jean-Michel Vernochet est l’auteur d’une œuvre de journaliste, d’essayiste et de moraliste français non négligeable :

 

I/ Livres

 

1/ Sous le pseudonyme

de « Denys Rousselot » :

 

  • La Mémoire de l’oubli, recueil d’aphorismes, éditions Lettres du monde, 1990 ;
  • Solstice : Fragments II, recueil d’aphorismes, éditions Lettres du monde, 1990.

 

2/ Sous son nom propre :

 

  • L’Islam révolutionnaire : Analyses géopolitiques, entretien avec Illich Ramirez Sanchez, éd. du Rocher, 2002 ;
  • Europe : Chronique d’une mort annoncée, éd. de l’Infini, 2009 ;
  • Iran : Destruction nécessaire, éd. Xénia, 2012.

Vernochet Iran

 

3/ En collaboration avec d’autres auteurs :

 

  • Vivre au Soudan aujourd’hui, éd. Le temps des cerises, 2005 ;
  • Le Chemin de Damas, éd. Le temps des cerises, 2007 ;
  • Manifeste pour une Europe des peuples, éd. du Rouvres, 2007 ;
  • Crise, krach, collapsus, tomes 2 et 3, éd. de l’Infini, 2010.

 

II/ Documentaire :

 

Auteur-réalisateur d’Afghanistan, mon amour, prod. Eric Ellena, Yadé-Films, 2001.

 

Partager cet article
Repost0
publié par la Fédération interprovinciale du Grand Sud-Ouest de l'A.F. - dans Actualité de la section de Toulouse-Haut-Languedoc

Nos Principes Élitistes-Populaires Et Ce Que Nous Offrons: "du Sang, De La Sueur Et Des Larmes" (Churchill, Qui N'était Pas D'a.f.)