Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour En Savoir Plus Sur Nous...

  • Section de Toulouse-Languedoc d'Action française
  • Refondée en 2008 après une période d'hibernation par le Délégué régional de l'Action française dans le Grand Sud-Ouest Vincent Gaillère, la section de Toulouse & Haut-Languedoc rayonne sur la Haute-Garonne, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, le Lot, l'Aude, l'Aveyron, l'Ariège et les Pyrénées-Orientales.
  • Refondée en 2008 après une période d'hibernation par le Délégué régional de l'Action française dans le Grand Sud-Ouest Vincent Gaillère, la section de Toulouse & Haut-Languedoc rayonne sur la Haute-Garonne, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, le Lot, l'Aude, l'Aveyron, l'Ariège et les Pyrénées-Orientales.

Pas d'exclusive chez nous... sauf contre l'Anti-France!

Tout ce qui

est national

est nôtre.

Le Duc d'ORLEANS.

Vous Cherchez, Nous Trouvons!

"Que faire?" La réponse de Maurras!

"Pas de doctrine

sans action,

pas d'action

sans doctrine!"

(MAURRAS)

 

Archives Militantes De L'action Française-Toulousain Depuis 2007!

6 mai 2019 1 06 /05 /mai /2019 08:00

ACTION FRANÇAISE

Fédération interprovinciale du Grand Sud-Ouest

fondée par Pierre Pujo (†)

Fête nationale de Jeanne-d’Arc 2019

sous la présidence effective du Délégué régional de l’Action française, Directeur politique national de l’Action française

Section de Bayonne & pays basque. – Samedi 11 mai 2019. – Le lieu et l’heure exacts seront précisés ultérieurement.

Section de Bordeaux & Basse-Guyenne. – Dimanche 12 mai 2019. – Le lieu et l’heure exacts seront précisés ultérieurement.

Section de Toulouse & Haut-Languedoc. – Dimanche 12 mai 2019. – Le lieu et l’heure exacts seront précisés ultérieurement.

Section de Pau & Pyrénées. – Dimanche 12 mai 2019. – Le lieu et l’heure exacts seront précisés ultérieurement.

Dépôt de gerbes, discours politique, chants & animations diverses.

Participation aux frais: 10 euros par personne (étudiant: 20 euros).

Disposition commune à toutes les sections locales : inscription préalable obligatoire par la rubrique « contact » (donner ses nom, prénom et coordonnées complètes).

Partager cet article
Repost0
18 novembre 2018 7 18 /11 /novembre /2018 09:00

Partager cet article
Repost0
14 mai 2018 1 14 /05 /mai /2018 08:00
Partager cet article
Repost0
13 mai 2018 7 13 /05 /mai /2018 08:00

L'Action française Toulouse & Haut-Languedoc félicite la municipalité de Toulouse de ces travaux nécessaires qui permettront aux patriotes, sous la houlette de la section enracinée, refondée en 2008, de continuer de célébrer chaque année dans des conditions améliorées, le deuxième dimanche de mai, la Sainte de la Patrie, en présence du Délégué régional Gaillère, nommé par Pierre Pujo.

Partager cet article
Repost0
6 mai 2018 7 06 /05 /mai /2018 08:00

ACTION FRANCAISE

Fédération interprovinciale du Grand Sud-Ouest

fondée par Pierre Pujo (†)

Fête nationale de Jeanne-d’Arc 2018

sous la présidence effective du Délégué régional de l’Action française

Section de Bayonne & pays basque. – Samedi 12 mai 2018. – Le lieu et l’heure exacts seront précisés ultérieurement.

Section de Bordeaux & Basse-Guyenne. – Dimanche 13 mai 2018. – Le lieu et l’heure exacts seront précisés ultérieurement.

Section de Toulouse & Haut-Languedoc. – Dimanche 13 mai 2018. – Le lieu et l’heure exacts seront précisés ultérieurement.

Section de Pau & Pyrénées. – Dimanche 13 mai 2018. – Le lieu et l’heure exacts seront précisés ultérieurement.

Dépôt de gerbes, discours politique, chants & animations diverses.

Disposition commune à toutes les sections locales : En raison des circonstances, inscription préalable obligatoire par la rubrique « contact » (donner ses nom, prénom et coordonnées complètes).

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2017 5 01 /09 /septembre /2017 08:00

La section de Toulouse & Haut-Languedoc de l'Action française communique:

Une dissidence faiblarde

Contrairement à certaines allégations virtuelles, l'Action française Toulousain n’organisera pas de "réunion de rentrée" cette année, ni à Toulouse, ni à Bordeaux, Pau ou Bayonne. Cela lui est inutile: en contact permanent avec ses adhérents, militants, sympathisants et lecteurs du Journal, elle n'a nul besoin de se présenter pour se faire reconnaître comme le seul organe légitime et vivant du nationalisme intégral dans la grande région couvrant une vingtaine de départements du Midi-Pyrénées et de l'Aquitaine.

Nous mettons donc fermement en garde contre une poignée de jeunes activistes dispersés sur trois-quatre localités, inconnus au bataillon de la Vérité politique ou réputés racisto-identitaires, dotés de "chefs" parachutés de Paris (la personne se mettant en avant comme responsable de ce "coup" est l'une de celles à qui Pierre Pujo refusait l'accès aux colonnes du Journal, en raison de son hétérodoxie doctrinale!) qui prétendent faire reluire le miroir aux alouettes en criant qu'"avec eux, on va voir ce qu'on va voir"! La politique sérieuse est affaire de lenteur plus que d'agitation stérile sans lendemain. L’Action française Toulousain, forte de son expérience politique des coups tordus, est donc sereine: cette "dissidence", on en reparlera dans deux ans!

Notre légitimité d'Action française se fonde sur les faits

Cette mise au point faite, l'occasion nous permet de rappeler l'histoire de la section de Toulouse et la logique durable de ses activités. Notre section enracinée, active depuis 2008, a été refondée dans la ligne de Pierre Pujo et d'Henri Gept par la fédération interprovinciale du Grand Sud-Ouest, à la demande de nos amis toulousains. A l'époque trouble qui suit, encore aujourd'hui, la disparition de notre Chef incontesté, c'est seuls, - contre même certains "responsables" parisianistes qui, "maurrassiens" de salon et staliniens en pratique, ne veulent voir qu'une seule tête, vide de préférence mais alignée sur leur médiocrité, - que nous avons maintenu le flambeau de l’Action française dans le Midi. Voici, à titre d'exemple pour ceux qui en ignoreraient tout, quelques unes de nos activités de fond qui en témoignent:

2008: relance de la section par le Délégué régional Gaillère après le décès d'Henri Gept; expulsion d'un inverti interlope et d'un ex-attaché de groupe au conseil régional prétendant en accaparer la mémoire; conférences très appréciées de Philippe Prévost, historien bien connu de nos amis sur "Les origines de la tragédie palestinienne" et sur "La Condamnation de l'Action française: mythes et réalité", ainsi que, celle, très vivante, de Marguerite Puget, agrégée de lettres classiques (pas modernes, comme Diaphane Pâlichon!) sur la grande figure méridionale catholique et royaliste du cardinal de Cabrières; organisation dans la grande région du camp d'été Réal-del-Sarte de Biarritz 2008 auquel les Toulousains ont assisté en nombre.

2009: conférence bienvenue de Philippe Prévost sur "70 ans après sa levée: La Condamnation de l'Action française entre politique et religieux".

2011: conférences de haute volée de Gérard Bedel, professeur et directeur politique de L'Action Française 2000 sur "L'Action française en 2011: nationaliste et anticapitaliste", et de Philippe Prévost sur "L'Eglise, la France et les trois Ralliements: 1892 - 1926 - 1965".

2012: conférences très courues du Dr Philippe Ploncard d'Assac sur "Le nationalisme français" et de Philippe Prévost sur "La canonisation de Jeanne-d'Arc: un parcours du combattant politico-religieux".

2013: conférences retentissantes du journaliste et écrivain Jean-Michel Vernochet sur "Iran, destruction programmée?" et de Philippe Prévost sur "Vichy, acteur de la modernisation de la France".

2014: conférence marquante de Jean-Jacques Dumur, historien, sur l'histoire de "La Grande Guerre vue par le maréchal Pétain".

En outre, nous avons rétabli chaque année, depuis 2008, au jour de sa fête nationale, la fête de Jeanne-d'Arc, fête du patriotisme, sous la présidence du Délégué régional, et contribué, en toute indépendance, dans la grande région comme à l'extérieur, à diverses manifestations culturelles contre-révolutionnaires et autres colloques universitaires (notamment, présence de stands aux Journées chouannes de Chiré-en-Montreuil et participation active au colloque parisien "La Grande Guerre inédite" et à celui sur Philippe Ariès).

Nos activités à l'avenir

L'Action française Toulousain continuera naturellement en 2017 et années suivantes ses activités, et ce jusqu'à instauration d'un Ordre nouveau, monarchique et national, enfin conforme aux intérêts du Peuple, dont elle est le meilleur défenseur. Si elle a paru ralentir, en surface, ses activités ces deux dernières années, cela est uniquement dû au fait que la période en cours étant largement parasitée par la campagne électorale permanente qui résulte de l'adoption du quinquennat, l'audience de l'Action française, déjà faible dans les médias, est inaudible du "Français moyen". De plus, bien que nous n'ayons rien à faire dans ce qui est une vaste comédie mise en scène par le Gros Argent, nous avons néanmoins donné des consignes de votes précises, largement suivies par nos amis, témoignant de notre vigilance patriotique et de notre engagement en faveur d'un "compromis nationaliste permanent".

L'année politique 2016-2017 a également vu notre présence sur la toile s'enrichir d'une page "fessebouc" ( https://www.facebook.com/Action-fran%C3%A7aise-Grand-Sud-Ouest-Bordeaux-Toulouse-Pau-Bayonne-1878104159091410/ ) quotidiennement (et souvent plus) mise à jour, qui démontre notre capacité de réaction raisonnée à l'actualité, tant nationale et internationale que locale, au plus près des réalités et des préoccupations méridionales.

Ainsi, la section de Toulouse & Haut-Languedoc de l'Action française, affiliée à la fédération interprovinciale du Grand Sud-Ouest fondée par Pierre Pujo, continue donc imperturbablement son chemin, sans hâter le pas, ni se soumettre à l'agenda de l'Anti-France, quelque soit sa couleur, fut-elle "catho" ou d’extrême-Droite! Nous annoncerons, sur ce blogue officiel de la section ( http://actionfrancaiseaquitaine.over-blog.com/ ), en temps utile, celles des activités que nous organisons à destination du grand public patriote; le reste de nos activités reste réservé à nos adhérents à jour de cotisation. 

Nos buts à long terme

Comme nous l'avons maintes fois déclaré ici, notre position sur le militantisme est: formation d'abord. Nous disons aux jeunes gens qui rêvent de coups d'éclat de commencer d'abord par lire Maurras, Bainville et Daudet; sans cette préparation indispensable pour laquelle nous tenons à leur disposition nos conseils pédagogiques, aucune action n'est durable (comme on s'en apercevra avec les clones qui prétendent "faire mieux que nous"); ensuite, et seulement ensuite, nous pourrions les admettre éventuellement dans les rangs de notre avant-garde (toutefois, après règlement préalable de l'adhésion: 120 euro pour un adulte, 240 pour un étudiant, payable exclusivement par virement bancaire à l'ordre de C.A.E.C. - C.C.P. La Banque postale 15 503 63 W BOR). Cette discipline est sans doute jugée trop dure par les dilettantes, mais c'est la condition du succès de nos idées.

La section, solidairement alliée aux autres sections de proximité de la Fédération (Bordeaux & Basse-Guyenne, Pau & Pyrénées, Bayonne & pays basque), ne se mobilise que pour les grands enjeux nationaux, tels que, par exemple, le projet de constitution européenne Giscard-Chirac il y a dix ans.

Il est malheureusement douteux que d'autres combats, aussi importants pour notre Indépendance, se représentent dans un futur prévisible, vu la stratégie d'évitement des conflits frontaux en matière doctrinale et d'évasion du domaine politique en faveur du "sociétal", que la classe politique a adoptée à la suite de la victoire du Peuple; si cette tactique rend d'autant plus difficile notre propagande souverainiste, nationaliste et royaliste, cela ne la frappe nullement d'obsolescence, mais exige de nous une inventivité stratégique et technique de tous les instants pour faire passer notre message à un public dépolitisé!

Pour ce but, nous devons cependant "être toujours prêts": parce qu'il illustre une disposition d'esprit propre à notre école politique, c'est bien le seul slogan que nous empruntons aux boy-scouts impuissants qui, des beaux arrondissements de Paris et de Lyon, prétendent diriger par oukases l'"Axion Front-XVI"! Les combats mineurs, sociétaux ou localiers, ne doivent pas disperser nos efforts qui consistent à forger une élite intellectuelle nationale capable de peser sur les événements politiques, le moment venu. Soyez-en sûrs, l’Action française Toulousain y prendra toute sa part, sous la direction de ses cadres légitimes et dynamiques.

Toulouse, le 1er septembre 2017.

Le Délégué régional de l'Action française dans le Grand Sud-Ouest

signé: GAILLERE

Partager cet article
Repost0
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 08:00

ACTION FRANCAISE

Fédération interprovinciale du Grand Sud-Ouest

fondée par Pierre Pujo (†)

Fête nationale de Jeanne-d’Arc 2017

sous la présidence effective du Délégué régional de l’Action française

Section de Bayonne & pays basque. – Samedi 13 mai 2017. – Le lieu et l’heure exacts seront précisés ultérieurement.

Section de Bordeaux & Basse-Guyenne. – Dimanche 14 mai 2017. – Le lieu et l’heure exacts seront précisés ultérieurement.

Section de Toulouse & Haut-Languedoc. – Dimanche 14 mai 2017. – Le lieu et l’heure exacts seront précisés ultérieurement.

Section de Pau & Pyrénées. – Dimanche 14 mai 2017. – Le lieu et l’heure exacts seront précisés ultérieurement.

Dépôt de gerbes, discours politique, chants & animations diverses.

Disposition commune à toutes les sections locales : En raison des circonstances, inscription préalable obligatoire par la rubrique « contact » (donner ses nom, prénom et coordonnées complètes).

Partager cet article
Repost0
2 mai 2016 1 02 /05 /mai /2016 08:00

ACTION FRANCAISE

Fédération interprovinciale du Grand Sud-Ouest

fondée par Pierre Pujo (†)

Fête nationale de Jeanne-d’Arc 2016

sous la présidence effective du Délégué régional de l’Action française

Section de Bayonne & pays basque. – Samedi 7 mai 2016. – Le lieu et l’heure exacts seront précisés ultérieurement.

Section de Bordeaux & Basse-Guyenne. – Dimanche 8 mai 2016. – Le lieu et l’heure exacts seront précisés ultérieurement.

Section de Toulouse & Haut-Languedoc. – Dimanche 8 mai 2016. – Le lieu et l’heure exacts seront précisés ultérieurement.

Section de Pau & Pyrénées. – Dimanche 8 mai 2016. – Le lieu et l’heure exacts seront précisés ultérieurement.

Dépôt de gerbes, discours politique, chants & animations diverses.

Disposition commune à toutes les sections locales : En raison des circonstances, inscription préalable obligatoire par la rubrique « contact »: http://af-aquitaine.over-blog.com/contact (donner ses nom, prénom et coordonnées complètes).

Partager cet article
Repost0
14 février 2016 7 14 /02 /février /2016 09:00

L'Etat policier républicain réprime tous azimuths ces temps-ci (ici, des écolos non-violents contre l'abattage de platanes, avec un odieux menottage d'une vieille! http://video.lefigaro.fr/figaro/video/poitiers-l-arrestation-musclee-d-une-femme-de-72-ans-provoque-l-indignation/4757859628001/ ). Les pacifiques militants gauchisants qui s'opposent aux corridas sont dans son collimateur. Les partisans de la corrida, eux, qui sont surtout des fêtards inoffensifs, ne souhaitent d'ailleurs pas ces brutalités policières et jugent plutôt avec indulgence les "anti". Pourquoi alors laisse-t-"on" la bride sur le cou des gradés de C.R.S.?

Ces abus de "l'Etat de droit" et ces violences gratuites et disproportionnées montrent en réalité la faiblesse du Régime et sa peur irrationnelle de toute forme de contestation, qu'elle soit politique, religieuse, sociale ou culturelle. A contrario, on constate que contester le Régime sur un seul point, même infime, équivaut à le détruire dans les têtes, lui qui prétend faire l'unanimité du Peuple.

Un Régime vraiment national, comme la Monarchie traditionnelle, n'éprouverait pas cette méfiance maladive envers le Peuple et n'aurait pas besoin de tout ce coûteux et vain appareil de répression politique (car aucune police politique ou antiémeutes n'a jamais empêché une révolution, voyez les "printemps arabes"), dissimulé en partie sous le masque commode de l'"antiterrorisme". Seules, une police en tenue chargée de la circulation et quelques "brigades du Tigre" suffiraient!

Le Roi, qui plonge ses racines dans l'Histoire, serait en communion permanente avec le Peuple et son objet serait de satisfaire ses aspirations en les conciliant l'intérêt national défini sur le long terme, non en fonction des prochaines échéances électorales; ses ministres y veilleraient. Il donnerait de larges libertés de conscience, d'expression, d'association et de manifestation aux Français. Il protègerait traditions locales, dignité des animaux et l'environnement, toutes ressources matérielles et morales de notre Pays qui doivent être gérées et conservées dans l'optique des générations futures.

Que les partisans et les opposants à la corrida, qui se plaignent également de l'absence et du rétrécissement des libertés, y réfléchissent bien: il n'y a pas de "bonne" ou de meilleure République, il n'y a que celle, corrompue et dépassée, que nous subissons... La Démocratie (la base gouvernant le sommet) n'existe nulle part sur le globe, la vraie question en politique est de faire coexister le mieux possible l'autorité nécessaire et les libertés les plus larges.

Affaire à suivre et sillon à creuser, donc...

A.F.-Toulouse & Haut-Languedoc

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/01/14/01016-20160114ARTFIG00009-corrida-des-aficionados-juges-pour-violence-envers-des-anti.php

Partager cet article
Repost0
publié par la Section de Toulouse-Languedoc d'Action française - dans Actualité de la section de Toulouse-Haut-Languedoc Vie locale
12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 08:00

4 Piliers Fédération 

 

La fédération Grand Sud-Ouest

de l'Action française

 

et ses sections de

Bordeaux & Basse-Guyenne,

de Toulouse & Haut-Languedoc,

de Pau & Pyrénées

et de Bayonne & pays basque

 

ont le plaisir de vous inviter

aux

 

Conférences de clôture

de l'année militante 2013-2014 /

Centenaire de la Grande Guerre

 

sous la présidence effective de

M. Vincent GAILLERE

Délégué régional de l'Action française

dans le Grand Sud-Ouest

 

 

Jean-Jacques DUMUR

historien

 

évoquera

 

La Grande Guerre

vue par le maréchal Pétain:

une découverte retentissante

 

 

Autour de la récente découverte d'un important manuscrit inédit du vainqueur de Verdun, paru aux éditions Privat (livre disponible à notre stand), son découvreur a réservé à l'Action française-Grand Sud-Ouest la primeur de ses révélations. Il nous racontera l'odyssée d'un texte qui révolutionne la compréhension de la Guerre. Une réunion à ne pas manquer!

 

 

Informations pratiques:


TOULOUSE. - Vendredi 23 mai 2014, 10 h 30.


BORDEAUX. - Vendredi 23 mai 2014, 19 h.


BAYONNE. - Samedi 24 mai 2014, 15 h.

 

Le lieu exact de ces réunions sera communiqué aux personnes s'étant préalablement inscrites.

 

Les  réunions de Toulouse et de Bayonne seront suivies de la traditionnelle fête de Jeanne-d'Arc suivant des modalités communiquées sur place.


Stand de livres à tarif préférentiel. Journaux.

Participation aux frais: 10 euro par personne.

Prière de s'inscrire avant le 20 mai 2014 avec son règlement par chèque.  

 


Partager cet article
Repost0
publié par la Section de Toulouse-Languedoc d'Action française - dans Actualité de la section de Toulouse-Haut-Languedoc
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 08:00

 

4 Piliers Fédération

 

Réunions de clôture de l'année militante 2012-2013

 

sous la présidence

du Délégué régional de l'Action française

dans le Grand Sud-Ouest

M. Vincent GAILLERE

 

l'historien bien connu de nos amis

 

 Philippe PREVOST

 

auteur, entre autres,

de La Condamnation de l'Action française:

1926-1939 

de L'Eglise et le Ralliement

et de La France et l'origine

de la tragédie palestinienne 

 

parlera de:

 

"Vichy, acteur

de la modernisation

de la France"

  Portrait officiel du Maréchal, Chef de l'Etat 

   

 

... conférences où il expliquera, preuves à l'appui, en quoi l'Etat français a mis en oeuvre les réformes qu'appelait de ses voeux la Société française, et sur lesquelles la France vit encore, soixante-dix ans après! Loin de la caricature de "réaction" obscurantiste et de "collaboration" raciste à quoi les profiteurs de la Démocratie actuelle voudrait le réduire, "Vichy" a bien été un régime novateur et bienfaisant, en mettant fin à l'inertie d'une République parlementaire sclérosée et en imposant la rénovation nécessaire des structures politiques, économiques et sociales du Pays.

 

 

 Armoiries fastueuses Bx

Bordeaux. - Vendredi 14 juin 2013, à 18 h, au restaurant Le Xaintrailles: 114, boulevard du Maréchal-LECLERC (près de la caserne du même nom). Participation aux frais: 13 €.

 

Toulouse, blason avec couronne murale 

Toulouse. - Samedi 15 juin 2013, à 10 h 30. (Le lieu exact sera communiqué aux personnes s'étant préalablement inscrites.) Participation aux frais: 8 €.

 

Armes Pau 2 

Pau. - Samedi 15 juin 2013, à 16 h, à l'hôtel Quality Pau-Centre (ex-Kyiad): 80, rue Emile-GARET. Participation aux frais: 8 €.

   

Armoiries pays basque fs

Bayonne. - Dimanche 16 juin 2013, à 15 h. (Le lieu exact sera communiqué aux personnes s'étant préalablement inscrites.) Participation aux frais: 8 €.

 

Grande fleur lys stylisée 1

 

Inscription obligatoire, avec son règlement, avant le 11 juin 2013.

 

Tous renseignements complémentaires par courriel, via la rubrique "contact" en bas de page. 

Partager cet article
Repost0
publié par la Section de Toulouse & Haut-Languedoc - dans Actualité de la section de Toulouse-Haut-Languedoc
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 09:00
Nous donnons ci-après, pour l'information de nos lecteurs, une récente interviouve que le journaliste et essayiste, spécialiste de géo-politique Jean-Michel Vernochet a donné au site Géopolintel sur la question iranienne. Nous rappelons plus bas que Jean-Michel Vernochet sera d'ailleurs l'invité de la fédération Grand Sud-Ouest de l'Action française du 25 au 27 janvier 2013 à Bordeaux, Toulouse, Pau et Bayonne. Un rendez-vous à ne pas manquer!
A.F.-Grand Sud-Ouest 
 Vernochet homme de culture
Iran, la destruction nécessaire

Entretien avec Jean-Michel Vernochet

jeudi 29 novembre 2012

 

L’Iran doit être « détruit » : en tant que théocratie nationalitaire il est voué à être « normalisé »... En tête des agendas politiques, l’inscription volontariste de l’Iran au rang des démocraties libérales est donc à l’ordre du jour... Car l’Iran est appelé, volens nolens, à se fondre dans le grand chaudron des sociétés éclatées dans lesquelles la segmentation du marchés atteint son paroxysme (minorités ethniques, confessionnelles, sectaires et sexuelles, femmes, jeunes, enfants, la publicité s’adressant à ces derniers dès l’âge de deux ans, l’âge de leur scolarisation précoce...) afin de pouvoir pleinement être intégré au marché unique, autrement dit le « système-monde ».

 

Francis Ros – L’armée hébreu vient de mettre fin précipitamment à ses bombardements de la bande de Gaza, quant au ministre de la Défense, Ehoud Barak, celui-ci vient de faire valoir ses droits à la retraite. N’est-ce pas le signe d’un net reflux des ambitions expansionnistes d’Israël et donc d’un renoncement implicite à toute agression contre l’Iran ?

 

J.-M.V. - Regardons les choses en face. Gaza a été pilonnée, l’aviation et les drones israéliens ont y semé la mort et la désolation. Certes, l’escalade s’est arrêtée assez vite, mais qui est nommément désigné comme le premier responsable de ces tragiques événements ? Téhéran ! M. Fabius, ci-devant ministre des Affaires étrangères ne s’est pas gêné pour accuser l’Iran, « ce pelé, ce galeux d’où nous vient tout le mal » [Les Animaux malades de la peste] de « porter une lourde responsabilité dans l’affaire de la bande de Gaza », ceci en ayant notamment fourni des « armes à longue portée au Hamas ». M. Fabius étant particulièrement déconnecté, comme la plupart des énarques, ne connaît apparemment pas le sens du couple de mots « longue portée »… mais l’expression fait « riche ». Ainsi s’est-il répandu le 22 novembre sur Radio Monte-Carlo et BFMTV où il a désigné la cible ultime : « L’Iran est indirectement impliqué dans plusieurs conflits graves dans cette région… les missiles à longue portée de 950 kg qui peuvent atteindre le centre d’Israël et les villes du sud du pays sont fournis par l’Iran ». Des missiles qui n’ont causé au demeurant aucune victime dans le centre d’Eretz Israël malgré leur supposée formidable létalité ! A contrario nombreux ont été à Gaza les morts et les blessés dus à des bombes réputées « intelligentes » ! Bref, l’arrêt de l’offensive sur Gaza, la démission (ou l’éviction) d’Ehoud Barak ne changent rien sur le fond. Certains vont même jusqu’à se demander si les « rats » ne se mettraient pas à quitter le navire, surpris qu’ils sont par une annonce intervenant cinq jours après la fin de l’opération « Colonne de nuées » autrement nommée en français « Pilier de Défense ». Certes l’actuel ministre israélien de la Défense, ancien premier ministre de 1999 à 2001, militaire le plus décoré du pays qui en janvier 2011 a tourné le dos au Parti travailliste pour rallier le cabinet de Benyamin Netanyahou, était considéré jusqu’à ce lundi 26 novembre comme le numéro 2 du gouvernement… âgé de soixante-dix ans il ne quittera cependant pas ses fonctions d’ici les élections législatives du 22 janvier 2013. Mais il est encore trop tôt pour savoir ce que cache ou dissimule ce départ impromptu… de graves désaccords au sommet de l’État hébreu à n’en pas douter et des révisions politiques – forcément « déchirantes » imposées de l’extérieur ou par l’effet d’un simple « retour au réel » ? La question se pose : Israël a-t-il trop présumé de ses forces ? Ses méfaits et son hybris ne sont-ils pas en train de le rattraper ? Désormais la coupe est-elle pleine ? Reste que nous pouvons compter sur le Likoud, génétiquement parlant, et sur ses épigones néoconservateurs de Washington, pour ne pas savoir ni ne vouloir s’arrêter à temps.

 

"Au cours de cette dernière crise, MM. Obama et Fabius n’ont au demeurant ni lâché ni désavoué Israël et son gouvernement, le Likoud. J’en déduis que cet arrêt du pilonnage aérien de Gaza, n’est en réalité qu’une sorte de « repli tactique » et que cela ne change en rien – au moins pour l’instant – quant à l’agenda occidentaliste visant à un remodelage en profondeur du Proche-Orient, Syrie, Liban, Iran… Même si nous nous plaçons dans la perspective encore lointaine d’une autosuffisance énergétique de l’Amérique du Nord grâce au gaz de schiste. Les enjeux énergétiques liés à la bataille de Syrie ou au littoral gazaoui – lequel jouxte la partie méridionale du « Léviathan », poche de gaz super géante dont Israël entend bien s’approprier la totalité – ne sont qu’une dimension du projet occidentaliste de reconfiguration de l’aire islamique. Un projet auquel l’Administration américaine n’est pas prête à renoncer, qu’elle soit « démocrate » ou « républicaine ». Trop d’efforts et de moyens ont été déjà consentis en ce sens, la guerre de Syrie est coûteuse en termes diplomatiques, le mouvement est amorcé, la coalition euratlantiste ne reviendra plus en arrière. Même si M. Obama, en raison de restrictions budgétaires, réduit la voilure le cap sera maintenu contre vents et marées.

 

"Syrie, Liban, Iran, ces trois pays constitutifs de l’arc chiite – l’Irak peinant durement à se reconstruire - doivent être et seront brisés sauf circonstances exceptionnelles. Ce qui ne veut pas dire qu’il n’existe aucune dissension au sein des états-majors politiques et militaires à Washington et Tel-Aviv. Paris comptant pour du beurre, les états d’âme des exécutants n’entrant en effet pas en ligne de compte ! Désaccords, non pas sur les objectifs à atteindre - la nécessaire destruction d’un Iran souverain fait l’unanimité - mais sur les moyens d’y parvenir et le calendrier : la force brutale préconisée par le Likoud et les Néoconservateurs, ou encore l’usure et la ruse, les manœuvres indirectes, la guerre subversive ou les révolutions internes !

 

"Depuis des années, surtout ces derniers mois nous voyons les nuées monter sur l’horizon. Les orages ont rarement pour habitude de faire demi-tour… de même les machines infernales, une fois le mécanisme enclenché. L’Iran est voué à la destruction… sauf capitulation en rase campagne de ses élites dirigeantes. À ce titre il est vrai que des élections présidentielles auront lieu en Iran en juin 2013. Rien n’indique cependant que les nouveaux dirigeants pourraient réorienter - du tout au tout - l’actuelle politique de la République islamique, ni, que de l’autre côté M. Obama veuille se déjuger en acceptant de négocier directement avec la théocratie parlementaire iranienne.

 

Cible Iran 1 

 

F.R. - Mais pourquoi au final l’Occident est-il si acharné contre l’Iran ? Le nucléaire est-il la seule ou la vraie raison ?

 

J.-M.V. – Le nucléaire n’est de tout évidence qu’un prétexte. Une grosse ficelle du même genre que les « armes de destruction massive » qui ont servi à tétaniser les opinions publiques occidentales et à lancer la croisade pour la démocratie en et contre l’Irak. Le 14 novembre dernier « Le Parisien » nous expliquait doctement que « selon les experts internationaux, le programme iranien se poursuit lentement mais sûrement malgré les sanctions économiques qui étranglent le pays. C’est une question de mois pour que Téhéran parvienne à ses fins », analyse un diplomate français. « Chaque jour qui passe nous rapproche peut-être d’une issue dramatique ». Observons que nul ne sait précisément qui sont « les experts internationaux » ni qui est le « diplomate français » ici mentionné. Tout cela n’est pas sérieux, mais c’est à l’image de ce que nous serinent quotidiennement grands et petits médias : une menace croît à l’Est qui est en passe de se muer en danger imminent. Conclusion : l’intervention est inéluctable. Répété mois après moi, semaines après semaines, années après années ce type de discours apparaît comme une fatalité et plus encore, comme une nécessité. La raison désarme devant tant de constance et d’énergie dans le prêche du malheur… et parce que dans nos magnifiques démocraties le peuple – de toutes façons désinformé à mort - n’est jamais consulté pour ce qui engage son avenir, l’opinion subit et accepte, toujours et encore. Et que pourrait-elle faire d’autre puisqu’elle ne dispose d’aucun choix alternatif possible ? Chacun sait pourtant que la possession d’une ou plusieurs têtes nucléaires ne feraient pas de l’Iran un adversaire redoutable face aux deux ou trois cents vecteurs de mort atomique que déploie Israël. Au fond, tout cela serait risible si ce n’était atrocement tragique. N’est-ce pas M. Rocard, l’ancien Premier ministre, qui, transverbéré par un trait de lucidité - mais à moitié goguenard et satisfait de lui-même comme seuls savent l’être les « égrotants » - s’exprimait ce dernier printemps en ces termes [[Libération 2 mars 2012] : « Nous avons une stratégie américano-anglaise… de torpiller toute possibilité de discuter sérieusement avec les Iraniens. Et même de faire un peu de provoc de temps en temps. Comme s’il s’agissait de préparer une situation de tolérance rendant acceptable une frappe israélienne. Dans cette hypothèse, la guerre devient une guerre irano-syrienne soutenue par la Chine et la Russie, comme on le voit à l’Onu, contre en gros l’Occident et ses clients. Et l’Europe se tait. C’est une affaire à millions de morts, l’hypothèse étant que ça commence nucléaire. Je connais bien ces dossiers et je n’ai jamais eu aussi peur. Nos diplomates ont perdu l’habitude de traiter des situations de cette ampleur et tous nos politiques jouent à se faire plaisir avec des satisfactions de campagne électorale. Ce qui est nouveau, c’est l’intensité des dangers par rapport à un état d’esprit futile. Autre nouveauté, ces dangers sont extérieurs, résolument mondiaux. Il n’y a que l’Amérique latine et l’Australie pour avoir une chance d’y échapper. Aucun grand pays, même la Chine ou les États-Unis, n’y peut quelque chose à lui tout seul. Il n’y a de réponse que dans une consultation mondiale attentive dont tout le monde se moque… Ça me rend malade ». L’agneau de la fable - innocent ou pas, là n’est pas la question – face au loup dominateur et sûr de lui, est forcément perdant : le premier démuni pollue l’eau du maître des lieux, l’autre manie la rhétorique sans appel du dominant. Iran/État-Unis, toutes proportions gardées, le schéma est à l’identique avec à l’arrivée, sans doute, le même résultat.

 

Carte des sites nucleaires 

Les principales installations nucléaires de l'Iran (Photo D.R.)

 

F.R. - Mais quels intérêts l’Iran menace-t-il concrètement ?

 

J.-M.V. - L’Iran ne menace personne mais barre le passage à une foultitude d’intérêts. Comme déjà dit, il ne faut pas réduire comme cela a été fait pour l’Irak, la question à sa seule dimension géoénergétique. Pour faire court disons qu’un processus d’unification global du Marché est en court et que l’Iran y fait obstacle. Après tout, il s’agit d’un pays où les prêts financiers taux usuraires sont interdits cela seul constitue un casus belli pour les potentats de la Finance mais pour tout le système. Où l’Iran se soumet, accepte sa conversion aux dogmes du Monothéisme du Marché, ou bien doit se résoudre à se voir effacé de la Carte du Temps. À prendre ou à laisser. Sauf miracle, révolutions, effondrement des nations occidentales sous l’effet de la crise systémique…

 

Organigramme de la republique islamique de l'Iran

 

L'équilibre des pouvoirs

dans une théocratie traditionaliste musulmane:

le principal personnage de l'Etat demeure le Guide,

le président élu au suffrage universel n'étant qu'une facade.

(Photo D.R.)

 

F.R. - Quelles sont, à votre avis, les issues possibles ? La guerre est-elle inéluctable ou encore évitable?

 

J.-M.V. - Obama veut ou voudrait temporiser. Sa préférence va aux stratégies indirectes, entre autres la subversion, l’étranglement par les sanctions, les révoltes populaires encouragées et soutenues de l’extérieur. Et cela marche. Les sanctions commencent à mettre l’Iran à genoux. Le peuple souffre. Les gens du Département d’État et les adeptes du smart power – le gros bâton subtil - comptent à ce titre sur un soulèvement de la population. De ce point de vue, pour le Département d’État, le président Ahmadinejad est devenu un personnage « contingent ». Il n’est plus le paramètre central. Les prochaines élections présidentielles pourraient en effet conduire à la tête des personnalités plus dures voire plus intransigeantes que l’actuel président. En tout cas, les stratèges de la terreur veulent d’abord priver l’Iran de ses bases avancées : celles du Liban, c’est-à-dire le Hezbollah ; de Syrie contre laquelle les coups de boutoirs se multiplient. En un mot, il s’agirait de ne pas aller trop vite en besogne, d’assurer les arrières, de déblayer le terrain et de faire le ménage avant de s’attaquer au sanctuaire iranien. Les autres, les faucons, veulent fondre sur la proie sûrs qu’ils sont de l’écraser sous leurs bombes en raison de leur infernale supériorité ; à savoir une maîtrise absolu des mers, de l’air et de l’espace… des espaces devrait-on dire puisqu’outre l’espace extra atmosphérique il est désormais question de guerre à outrance dans le cyberespace. Or les Occidentalistes sont déjà allés top loin. Ils n’ont d’ailleurs pas pour habitude de reculer. La Syrie mise à feu et à sang est un bon exemple de la détermination du camp israélo-américain, de leurs alliés, commensaux et satellites. Ils iront donc jusqu’au bout. Sauf que nul n’est vraiment assuré du résultat. Une victoire militaire coûtera de toutes façons cher, même si ce n’est pas à court terme. Car nul ne peut impunément et indéfiniment défier voire mépriser une communauté internationale en pleine mutation… Communauté des nations à présent traversée par les courants invisibles d’une information non filtrée véhiculée par la Toile. Dans l’actuel contexte de crise systémique, personne ne peut exclure non plus des révoltes en Europe et aux États-Unis. Une hypothèse qui devient chaque jour de moins en moins absurde pour ne pas dire de moins en moins « improbable ». L’hybris des maîtres du monde est telle qu’ils croient encore pouvoir contenir ou canaliser des mouvements populaires de grande ampleur. L’histoire certes se répète souvent, mais c’est refuser de tenir un compte exact des transformations sociétales en cours ou déjà accomplies. L’intelligence et la culture des dirigeants occidentaux promus par le cirque médiatique et le bastingue démocratique, ne sont plus à la hauteur des défis actuels. Sur ce point nous sommes entièrement d’accord avec Michel Rocard. Mais pas pour les mêmes raisons. En vérité, sauf miracle, nous irons à l’abîme parce que ces gens veulent y aller et ont décidé de nous y emmener avec eux, assurés qu’ils sont de n’avoir pas à payer le prix du sang versé. Le sang des autres, bien entendu."

 

(Entretien conduit pour Geopolintel par Francis Ros)

 

 

 

Jean-Michel Vernochet, Iran, la destruction nécessaire - Persia delenda est !, 128 p., éd. Xénia, novembre 2012,15 €.

 

Source:  http://www.geopolintel.fr/article563.html

 

4 Piliers Fédération

 

Nous rappelons aux amis de l'Action française, lecteurs de L'Action Française 2000, adhérents et sympathisants que

 

Jean-Michel Vernochet

 journaliste et essayiste,

spécialiste de géopolitique 

 

sera l'invité

de la

fédération Grand Sud-Ouest

de l'Action française

 

du 25 au 27 janvier 2013

 

sur le thème:

 

Iran, destruction programmée?

 

 

 

Les conférences auront lieu: 

 Armoiries fastueuses Bx 

 

- à Bordeaux, vendredi 25 janvier 2013, à 18 h 30, au restaurant Le Xaintrailles (proche de la caserne du même nom): 114, boulevard du Maréchal-LECLERC;

 

 Toulouse, blason avec couronne murale 

 

- à Toulouse, samedi 26 janvier 2013, à 11 h 15: avenue de Grande-Gretagne;

 

 Armes Pau 2 

 

- à Pau, samedi 26 janvier 2013, à 15 h 30, à l'hôtel Quality Pau-Centre (ex-Kyriad): 80, rue Emile-Garet (proche du Musée des Beaux-Arts et du centre commercial Bosquet);

 

Armoiries pays basque fs 

 

- à Bayonne, dimanche 27 janvier 2013, à 15 h, quartier Saint-Léon.

 

Participation aux frais: 8 € par personne (à Bordeaux: 13 €). Règlement par chèque. Prière de s'incrire avant le 23 janvier 2013.

 

Attention: Pour Toulouse et Bayonne, l'adresse exacte ne sera communiquée qu'après enregistrement de l'inscription.

 

Partager cet article
Repost0
publié par la Fédération interprovinciale du Grand Sud-Ouest de l'A.F. - dans Actualité de la section de Toulouse-Haut-Languedoc
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 09:00

4 Piliers Fédération

 

Nous rappelons aux amis de l'Action française, lecteurs de L'Action Française 2000, adhérents et sympathisants que

 

Jean-Michel Vernochet

 journaliste et essayiste,

spécialiste de géopolitique

 

Vernochet homme de culture

 

sera l'invité

de la

fédération Grand Sud-Ouest

de l'Action française

 

du 25 au 27 janvier 2013

 

Cible Iran 1 

 

sur le thème:

 

Iran, destruction programmée?

 

Vernochet Iran

 

Les conférences auront lieu: 

 Armoiries fastueuses Bx 

 

- à Bordeaux, vendredi 25 janvier 2013, à 18 h 30, au restaurant Le Xaintrailles (proche de la caserne du même nom): 114, boulevard du Maréchal-LECLERC - P.A.F.: 13 €;

 

 Toulouse, blason avec couronne murale 

 

- à Toulouse, samedi 26 janvier 2013, à 11 h 15: avenue de Grande-Gretagne - P.A.F.: 8 €;

 

 Armes Pau 2 

 

- à Pau, samedi 26 janvier 2013, à 15 h 30, à l'hôtel Quality Pau-Centre (ex-Kyriad): 80, rue Emile-Garet (proche du Musée des Beaux-Arts et du centre commercial Bosquet) - P.A.F.: 8 €;

 

Armoiries pays basque fs 

 

- à Bayonne, dimanche 27 janvier 2013, à 15 h, quartier Saint-Léon - P.A.F.: 8 €.

 

Participation aux frais: 8 € par personne (à Bordeaux: 13 €). Règlement par chèque. Prière de s'incrire avant le 23 janvier 2013.

 

Attention: Pour Toulouse et Bayonne, l'adresse exacte ne sera communiquée qu'après enregistrement de l'inscription.

 

Partager cet article
Repost0
publié par la Fédération interprovinciale du Grand Sud-Ouest de l'A.F. - dans Actualité de la section de Toulouse-Haut-Languedoc
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 09:00

Vernochet, le roman d’une vie

 

Cible Iran 1

 

Des origines familiales

parisiennes et populaires

 

Jean-Michel Vernochet est un écrivain, essayiste, journaliste et géopolitiste français, né le 6 septembre 1947 à Paris, sur les hauteurs de Belleville. Il est le petit-fils de Léon Gustave Vernochet, l’un des membres fondateurs du parti communiste dit français au congrès de Tours en décembre 1920, engagement idéaliste auquel il renoncera après plusieurs séjours en Union soviétique dont il découvrira vite l’envers du décor. Il est aussi le petit-fils du Dr Paul Camus, médecin des pauvres exerçant rue de la République aux Lilas.

 

« Conservateur de progrès » au sens de Montesquieu, il a été candidat malheureux aux élections législatives de juin 2012 dans la circonscription d’Amérique du Nord des Français de l’étranger pour le compte du Rassemblement pour l’initiative citoyenne (R.I.C.), un mouvement en faveur du référendum d’initiative populaire.

 

Des études poussées

 

La seule énumération de ses titres universitaires et de ses activités de recherche témoigne du calibre intellectuel de Jean-Michel Vernochet :

 

  • Maîtrise spécialisée d’ethnographie (Paris IV-Sorbonne) ;
  • Maîtrise de droit international du développement ;
  • D.E.A. « Droit du développement » (Paris V-René-Descartes) ;
  • D.E.A. « Ethnologie » (Paris VII-Jussieu) ;
  • D.E.A. « Philosophie » (Paris IV-Sorbonne) ;
  • Ancien élève de l’école nationale des langues orientales vivantes (E.N.L.O.V., Langues O’) et de l’école des hautes études en sciences sociales (E.H.E.S.S.) ;
  • Vacations de recherche au laboratoire d’anthropologie sociale du collège de France.

 Vernochet homme de culture

Jean-Michel Vernochet, homme de culture (Photo D.R.)

 

Une carrière administrative

riche et diversifiée

 

En 1977, Jean-Michel Vernochet fonde à Paris l’association humanitaire Terre future à travers laquelle il milite pour la cause environnementale et animale.

 

De 1976 à 1985, il effectue une mission au Libéria pour le compte du Bureau pour le développement de la production agricole.  Il est ensuite sous contrat à la division « Organisation, méthodes et informatique » du ministère de la santé et des affaires sociales, puis mis à la disposition du commissariat au plan de la République tunisienne pour la réforme du système de santé en Tunisie centrale (gouvernorat de Kasserine). Enfin, il est chargé de la planification en milieu rural à la direction générale de la santé.

 

A partir de 1985 et jusqu’en 1995, parallèlement à une importante activité d’information et de communication (dans la Presse écrite à partir de 1979), il a été chargé de mission au secrétariat général du Gouvernement (S.G.G., services du premier ministre). Il a été par la suite, successivement, responsable des affaires francophones et des relations internationales au commissariat général de la langue française dirigé par Philippe de Saint-Robert, puis responsable de la communication à l’institut international d’administration publique (I.I.A.P., l’ex-école coloniale), enfin directeur des publications du centre des hautes études sur l’Afrique et l’Asie modernes (C.H.E.A.M., ex-centre des hautes études administratives musulmanes).

 

A la même période, Jean-Michel Vernochet enseigne à l’école supérieure de journalisme (E.S.J.) de la rue du Louvre à Paris : ses cours portent sur les manipulations de l’information et le détournement des grands médias dans le cadre de politiques étatiques de « désinformation », un enseignement qui, à l’époque, à la charnière des années 1990, apparaît comme particulièrement original dans les écoles de journalisme. Il anime aussi, sous le pseudonyme de « Denys Rousselot », une émission radiophonique hebdomadaire « Le libre journal de Denys Rousselot » qui connut un vif succès sur Radio-Courtoisie entre 1988 et 1993.

 

Après 1995, il est journaliste rédacteur au Figaro-Magazine, et collabore à de nombreux supports, parmi lesquels Le Courrier et L’Echo-Magazine (Genève), ou encore la revue Géostatégiques.

 

Depuis 2008, il a mis son expérience des affaires internationales au service du site indépendant toulousain Géopolintel, auquel il contribue régulièrement.

 

Une œuvre écrite et filmée originale

 

Jean-Michel Vernochet est l’auteur d’une œuvre de journaliste, d’essayiste et de moraliste français non négligeable :

 

I/ Livres

 

1/ Sous le pseudonyme

de « Denys Rousselot » :

 

  • La Mémoire de l’oubli, recueil d’aphorismes, éditions Lettres du monde, 1990 ;
  • Solstice : Fragments II, recueil d’aphorismes, éditions Lettres du monde, 1990.

 

2/ Sous son nom propre :

 

  • L’Islam révolutionnaire : Analyses géopolitiques, entretien avec Illich Ramirez Sanchez, éd. du Rocher, 2002 ;
  • Europe : Chronique d’une mort annoncée, éd. de l’Infini, 2009 ;
  • Iran : Destruction nécessaire, éd. Xénia, 2012.

Vernochet Iran

 

3/ En collaboration avec d’autres auteurs :

 

  • Vivre au Soudan aujourd’hui, éd. Le temps des cerises, 2005 ;
  • Le Chemin de Damas, éd. Le temps des cerises, 2007 ;
  • Manifeste pour une Europe des peuples, éd. du Rouvres, 2007 ;
  • Crise, krach, collapsus, tomes 2 et 3, éd. de l’Infini, 2010.

 

II/ Documentaire :

 

Auteur-réalisateur d’Afghanistan, mon amour, prod. Eric Ellena, Yadé-Films, 2001.

 

Partager cet article
Repost0
publié par la Fédération interprovinciale du Grand Sud-Ouest de l'A.F. - dans Actualité de la section de Toulouse-Haut-Languedoc
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 08:00

4 Piliers Fédération

 

La fédération interprovinciale du Grand Sud-Ouest de l'Action française a le regret d'informer ses amis que, pour des raisons indépendantes de sa volonté et de la nôtre, l'orateur prévu pour parler du thème: "La protection du patrimoine économique français", M. Jean Roux, ne pourra pas assurer la série de conférences prévue à Bordeaux le 27 avril, à Toulouse et à Pau le 28, et à Bayonne le 29 avril 2012.

 

De même, la conférence politique de remplacement, sur "L'Action française et les leçons du premier tour des élections présidentielles 2012", qui devait être prononcée à Bordeaux, Toulouse et Pau les 27-28 avril par le Délégué régional de l'Action française dans le Grand Sud-Ouest ne pourra pas non plus être tenue. 

 

En conséquence, il a été décidé que:

 

1/ Les réunions

 

de Bordeaux

vendredi 27 avril 2012, à 18 h,

 

de Toulouse

samedi 28 avril 2012, à 10 h 30,

 

de Pau

samedi 28 avril 2012, à 16 h,

 

et de Bayonne

dimanche 29 avril 2012, à 15 h, 

 

sont et demeurent annulées.

 

2/ Des consignes de votes seront données pour le deuxième tour des élections présidentielles. 

 

3/ La fête nationale de Jeanne-d'Arc des 12 et 13 mai 2012 est naturellement maintenue dans toute la grande région; tous les renseignements utiles seront donnés incessamment.

 

Nous présentons à nos fidèles amis toutes nos excuses et les remercions d'avance pour leur compréhension.

Partager cet article
Repost0
publié par la Section de Toulouse & Haut-Languedoc - dans Actualité de la section de Toulouse-Haut-Languedoc
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 08:00

4 Piliers Fédération

 

Fédération Grand Sud-Ouest

de l’Action française

 

Sous la présidence de

M. Vincent GAILLERE

Délégué régional de l’Action française

 

Jean Roux 

Jean ROUX

Expert-comptable, essayiste,

agitateur d’idées…

et accessoirement

conseiller de Marine Le Pen !

 

La PROTECTION du

PATRIMOINE ECONOMIQUE FRANCAIS

 

Chenonceaux 0 

N.B. Il va sans dire que l'invitation faite à Jean Roux ne constitue pas une adhésion aux thèses de la candidate qu'il soutient et encore moins une consigne de vote!

 

A.F.-Grand Sud-Ouest 

 Armoiries fastueuses Bx

BORDEAUX. – Vendredi 27 avril 2012, à 18 h.

 

Toulouse, blason avec couronne murale

TOULOUSE. – Samedi 28 avril 2012, à 10 h 30.

 

Armes Pau 2

PAU. – Samedi 28 avril 2012, à 16 h. Hôtel Quality Pau-Centre : 80, rue Emile-Garet (proche Musée des Beaux-arts et centre commercial Bosquet).

 

Armoiries pays basque fs

BAYONNE. – Dimanche 29 avril 2012, à 15 h. Hôtel Amatcho, 27, boulevard Maréchal-Soult (près rond-point Saint-Léon).

 

Participation aux frais : 8 € par personne. Inscription souhaitée avant le 25 avril 2012.

 

Pour Bordeaux et Toulouse, les lieux exacts seront communiqués aux personnes s’étant préalablement inscrites.

 

Tous renseignements sur : http://actionfrancaiseaquitaine.over-blog/ .

  

 

 

Partager cet article
Repost0
publié par la Section de Toulouse & Haut-Languedoc - dans Actualité de la section de Toulouse-Haut-Languedoc
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 08:00

La fédération Grand Sud-Ouest de l’Action française rappelle à ses amis qu'à l'occasion du 600ème anniversaire de la naissance de la Sainte de la Patrie, une importante série de conférences sur

 

"La canonisation

de Jeanne-d'Arc:

un parcours du combattant

politico-religieux"

 

sera donnée, sous la présidence de

 

M. Vincent GAILLERE

Délégué régional de l’Action française

 

par le célèbre historien de la Condamnation de l'A.F.

 

Philippe PREVOST

 

à Bordeaux le 30 mars, à Toulouse et à Pau le 31 mars et à Bayonne le 1er avril 2012.

  

 Jeanne vitrail

 

 Informations pratiques:

 

1/ Dates et horaires 

des conférences:

 

BORDEAUX. – Vendredi 30 mars 2012, à 18 h.

 

TOULOUSE. – Samedi 31 mars 2012, à 10 h 30.

 

PAU. – Samedi 31 mars 2012, à 16 h. Hôtel Quality Pau-Centre : 80, rue Emile-Garet (proche Musée des Beaux-arts et centre commercial Bosquet).

 

BAYONNE. – Dimanche 1er avril 2012, à 15 h. Hôtel Amatcho, 27, boulevard Maréchal-Soult (près rond-point Saint-Léon).

 

  

2/ Comment vous inscrire:

 

 

Participation aux frais : 8 € par personne.

 

Inscriptions impératives auprès de la Fédération, via la rubrique "Contact" de ce site avant le 29 mars 2012.

 

Rappel important: Pour Bordeaux et Toulouse, les lieux exacts ne seront communiqués qu'aux personnes s’étant préalablement inscrites.

 

Partager cet article
Repost0
publié par la Section de Toulouse & Haut-Languedoc - dans Actualité de la section de Toulouse-Haut-Languedoc
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 09:00

Fédération Grand Sud-Ouest

de l’Action française

 

600ème anniversaire

de la naissance de la

Sainte de la Patrie

 

Sous la présidence de

M. Vincent GAILLERE

Délégué régional de l’Action française

 

Philippe PREVOST

Historien

 

La canonisation de Jeanne-d’Arc :

un parcours du combattant

politico-religieux

 

 

Jeanne vitrail

 

 Armes de Bordeaux bien dessinéesBORDEAUX. – Vendredi 30 mars 2012, à 18 h.

 

Toulouse--blason-avec-couronne-murale.jpg

TOULOUSE. – Samedi 31 mars 2012, à 10 h 30.

 

Armes Pau 2 

PAU. – Samedi 31 mars 2012, à 16 h. Hôtel Quality Pau-Centre : 80, rue Emile-Garet (proche Musée des Beaux-arts et centre commercial Bosquet).

 

Armoiries pays basque fs

BAYONNE. – Dimanche 1er avril 2012, à 15 h. Hôtel Amatcho, 27, boulevard Maréchal-Soult (près rond-point Saint-Léon).

 

Grand logo A.FParticipation aux frais : 8 € par personne. Inscription avant le 27 mars 2012.

 

Pour Bordeaux et Toulouse, les lieux exacts seront communiqués aux personnes s’étant préalablement inscrites.

 

Tous renseignements sur : http://af-aquitaine.over-blog/ .

 

 

Partager cet article
Repost0
publié par la Section de Toulouse & Haut-Languedoc - dans Actualité de la section de Toulouse-Haut-Languedoc
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 09:00

Grand logo A.F

 

La fédération interprovinciale

du GRAND SUD-OUEST

de l'ACTION FRANCAISE

 

et ses sections de

 

BORDEAUX

& BASSE-GUYENNE

 

de TOULOUSE

& HAUT-LANGUEDOC

 

de PAU & PYRENEES

 

et de BAYONNE

& PAYS BASQUE

 

ont le plaisir

de vous inviter à

l’importante

série de conférences sur 

 

Le NATIONALISME FRANCAIS

 

 L’orateur : Directeur et rédacteur en chef d'un bulletin d’informations décapant, il a appris dans la pratique de la médecine l’analyse réaliste des symptômes et à travailler au scalpel. Cela est tout aussi nécessaire en politique. Ancien maître dans l’enseignement supérieur, il possède une vaste étendue de connaissances sociales et historiques et une grande clarté d’exposition. Son combat contre les lâchetés et les abandons de nos prétendues élites rejoint la tradition inaugurée par Drumont et l’Action française. De son père, grand journaliste maurrassien, il tient une conception incorruptible du nationalisme français, dont il vient nous entretenir. Bien que privé de tout soutien médiatique, son langage sans concessions commence à percer... Venez nombreux à cet évènement sans précédent !

 

Date et lieu des conférences :

 

 

Armoiries fastueuses Bx

 

BORDEAUX. – Jeudi 26 janvier 2012, 19 h. Hôtel All Seasons : rue Général-de-Larminat (quartier Mériadeck : tram’ A, arrêt Gaviniès, proche cimetière de la Chartreuse et lycée Toulouse-Lautrec). 

  Toulouse, blason avec couronne murale

 

 

TOULOUSE. – Vendredi 27 janvier 2012, 19 h. Hôtel Au Clocher de Rodez : 14-15, place Jeanne-d’Arc (M° Jeanne-d’Arc).

 

 

Armes Pau 2

 

PAU (Attention nouvelle section !!). – Samedi 28 janvier 2012, 15 h. Hôtel Quality Pau-Centre (ex-Kyriad): 80, rue Emile-Garet (proche Musée des Beaux-Arts et centre commercial Bosquet).

 

  Armoiries pays basque fs

 

 

BAYONNE. – Dimanche 29 janvier 2012, 15 h. Hôtel Amatcho : 27, boulevard Maréchal-Soult (quartier S.-Léon, sur la D 810).

 

 

Grande fleur lys stylisée 1 

 

INFORMATIONS PRATIQUES. – Participation aux frais : 8 € par personne. Nombre de places limité. S’inscrire avec son règlement avant le 19 janvier 2012.

 

Partager cet article
Repost0
publié par la Fédération interprovinciale du Grand Sud-Ouest de l'A.F. - dans Actualité de la section de Toulouse-Haut-Languedoc
21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 18:00

Les 25 et 26 mars derniers, la fédération interprovinciale du Grand Sud-Ouest de l’Action française a eu le plaisir d’accueillir l’historien bien connu Philippe Prévost, venu parler d’un sujet de haute synthèse politico-religieuse : « L’Eglise, la France et les trois Ralliements : 1892 – 1926 – 1965 ». Un public nombreux, renouvelé et assidu a participé à la série de conférences, qui a  montré la  volonté de la papauté, après la perte de ses Etats pontificaux en 1870, de retrouver une influence temporelle sur les nations chrétiennes, par le biais, érigé en dogme politique, du Ralliement aux régimes établis, fussent-ils anticléricaux. Les résultats de cette politique de Gribouille ne se firent pas attendre : s’ensuivirent une déchristianisation du peuple et une marginalisation des élites catholiques traditionnelles au profit des démo-chrétiens. L’A.F. et le principe monarchique en furent d’ailleurs des victimes collatérales.

 

Eglise & Ralliement 

 

S’appuyant sur la réédition copieusement augmentée de son livre L’Eglise et le Ralliement : Histoire d’une crise 1892-2000, l’orateur a démontré qu’en matière religieuse comme en matière politique, les révolutions sont faites avant d’éclater, et que tout pouvoir spirituel ou temporel qui renie ses soutiens naturels perd la partie face à la Révolution. Il est donc vain de vouloir rechristianiser la Société par la « capillarité » des bons sentiments, sans restaurer d’abord la Monarchie légitime. Deux grandes leçons à méditer à une époque où la mode est à l’activisme et à l’électoralisme écervelés plutôt qu’à la définition d’une politique nationale fondée en raison.

 

Après la fête de Jeanne d’Arc, qu’elle organisera le 7 mai à Bayonne, le 8 à Bordeaux et à Toulouse, la Fédération donne rendez-vous à ses amis au 10 septembre prochain où une grande réunion publique sera organisée à Bordeaux, avec la présence exceptionnelle de trois personnalités intellectuelles et politiques de premier plan…

Partager cet article
Repost0
publié par la Section de Toulouse & Haut-Languedoc - dans Actualité de la section de Toulouse-Haut-Languedoc
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 18:00

Logo-A.F.jpg 

 

 

La réunion de clôture

de l’année politique

2010-2011

 

 

de la

 Fédération

Grand Sud-Ouest

de l’Action française

 

 

 

aura lieu sur le thème :

  

L’Eglise, la France

et les

trois Ralliements :

1892 – 1926 – 1965

 

 

 

en présence de

  

M. Philippe PREVOST

 

Docteur en histoire

Auteur de

nombreux ouvrages

d’histoire politique

et religieuse

Dont L’Eglise

et le Ralliement :

Histoire d’une crise 1892-2000

(C.E.C., 2011,

476 pp., 20 €)

 

Eglise & Ralliement 

 

 

 

 

Et sous la présidence de

M. Vincent GAILLERE

Délégué régional

de l’Action française.

 

 

 

 

 

h-bordeaux-_armes-de-la-ville_.jpg 

Section de Bordeaux & Basse-Guyenne. – Déjeuner-débat vendredi 25 mars 2011, à 11 h 30, au restaurant Le Xaintrailles 114, boulevard du Maréchal-Leclerc 33000 Bordeaux. Participation : 24 € par personne.

   

Toulouse--blason-avec-couronne-murale.jpg

 

Section de Toulouse & Haut-Languedoc. – Conférence samedi 26 mars 2011, à 10 h 30, dans le centre-ville de Toulouse (Haute-Garonne). Le lieu sera communiqué aux personnes s’étant préalablement inscrites. Participation : 5 € par personne.

  

Ikurrina_A.F._9.jpg

Section de Bayonne & pays basque. – Conférence samedi 26 mars 2011, à 18 h 30, quartier Saint-Léon à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques). Le lieu sera communiqué aux personnes s’étant préalablement inscrites. Participation : 5 € par personne.

 

Les auteurs dédicaceront leurs ouvrages. Livres, journaux, stands divers.

 

Prière de s’inscrire, avec son règlement, avant le 23 mars 2011.

Partager cet article
Repost0
publié par la Section de Toulouse & Haut-Languedoc - dans Actualité de la section de Toulouse-Haut-Languedoc
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 09:00

Après celles de Christophe Dickès sur Jacques Bainville, historien d’Action française, du professeur Germain Sicard sur L’éducation républicaine en France de Condorcet à Sarkozy, en avril, septembre et novembre 2010, une nouvelle série de conférences d’A.F. a été organisée les 28 et 29 janvier derniers, à Bordeaux, Toulouse et Bayonne. Comme les précédentes, elle s’est tenue sous la présidence de M. Vincent Gaillère, Délégué régional de l’Action française.

  

L’orateur invité, ancien directeur éditorial de L’Action Française 2000 et professeur à l’institut catholique d’enseignement supérieur de La Roche-sur-Yon (I.C.E.S., Vendée), a traité  avec brio, et sans l’aide de PowerPoint, d’un sujet doctrinal et d’actualité : les rapports étroits entre notre nationalisme intégral et l’anticapitalisme national hérité d’Edouard Drumont et de La Tour du Pin. Les différents auditoires ont vivement apprécié la qualité de l’intervention, vue sous l’angle historique et idéologique, et ont émis des vœux pour que des conférences d’aussi haute tenue se poursuivent.

 

Monarchie_populaire_1.jpg 

 

Parmi les signes de confiance en la vitalité du patriotisme français, il est à noter que des bonnes volontés se manifestent constamment pour faire vivre l’A.F. dans le Grand Sud-Ouest. De nouveaux points de vente du Journal ont ainsi pu être ouverts. La fidélité de nos cadres ne se dément pas, malgré les sollicitations dissidentes. Autre preuve de notre représentativité : deux étudiants de Sciences po’ Toulouse ont contacté la Fédération pour que celle-ci fasse l’objet de leur mémoire de sociologie politique…

 

La fédération interprovinciale du Grand Sud-Ouest de l’Action française continuera donc normalement, à son rythme, sous l’autorité de son délégué régional, son action politique positive au service de la Cause nationale et royale en 2011 et les années suivantes.

 

Logo_F.A.F.G.S.-O._1.jpg 

Partager cet article
Repost0
publié par la Section de Toulouse & Haut-Languedoc - dans Actualité de la section de Toulouse-Haut-Languedoc
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 09:00

Nous rappelons à tous nos amis qu'un ancien membre du Comité directeur de l'Action française, sera en déplacement exceptionnel dans le Grand Sud-Ouest, à l'invitation de la Fédération, les 28 et 29 janvier prochains.

Né dans une famille originaire du Sud-Ouest, membre de l'Action française depuis les années 1960, il est l'un des esprits les plus sûrs de notre Mouvement. Il est aujourd'hui, contre toutes les dissidences, un des chefs de file de ceux qui souhaitent maintenir, dans la fidélité au Journal, une ligne politique authentiquement nationaliste et royaliste.

Ancien rédacteur dans sa jeunesse à A.F. Université, ce journaliste confirmé a animé, il y a vingt ans, une célèbre revue, les Cahiers Charles-Maurras, qui rassemblait systématiquement articles de fond et témoignages de première main sur la vie et l'oeuvre du Maître de Martigues. 

Il a également collaboré plus récemment, par des notes fouillées de Contre-Encyclopédie largement appréciées, à la revue Lecture & Tradition, éditée par le centre de Chiré-en-Montreuil.

Il a tenu pendant de nombreuses années la chronique doctrinale de L'Action Française 2000 et, après la mort de Pierre PUJO, a rédigé, dans un style très personnel, direct et accessible, un éditorial très apprécié qui donnait à notre Mouvement sa ligne politique hebdomadaire.

Antigaulliste raisonné, il n'a jamais admis la perte tragique de notre province d'Algérie, ni confondu le mythe des "fondements monarchiques de la Vème République" avec la Monarchie authentique: traditionnelle, héréditaire, antiparlementaire et décentralisée!

Catholique fervent et père de famille nombreuse, l'un de ses fils est prêtre.

Cet humaniste véritable n'est pas un pédagogue au petit pied: professeur de littérature latine dans le prestigieux Institut catholique d'enseignement supérieur (I.C.E.S.), fondé à La Roche-sur-Yon en réaction aux ravages de l'esprit de Mai 1968 dans l'Université, connaisseur parfait des lettres latines, on juge si ce maître des jeunes intelligences est digne de parler du nationalisme intégral aux héritiers du gréco-latin MAURRAS! 

Témoin et acteur de notre politique des quarante dernières années, loin des compromissions parisianistes avec l'ennemi, sa légitimité et son autorité sont totales.

En effet, chose admirable, cet homme intelligent, rompu à la philosophie thomiste et à l'empirisme organisateur, n'a jamais fait dissidence et est toujours resté fidèle au canal historique de l'Action française, - ligne de crête naguère incarnée par Pierre PUJO, - loin des dérives gauchistes de la nafe, dans les années 70, et du conformisme libéral de la hèrenne, dans les années 90!

Conscient des enjeux politiques contemporains (déclin du "souverainisme", flou dans la distinction du spirituel et du temporel, confusions volontaires sur la Nation et le nationalisme, séductions des communautarismes idéologiques), il évoquera devant nous le rôle et l'avenir de

 

 

"L'Action française en 2011:

nationaliste et anticapitaliste"

 

 

sous les angles les plus divers: politique, économique, social, religieux, etc.

C'est donc avec le plus grand plaisir que nos amis viendront en nombre entendre un des successeurs de Pierre PUJO à la tête de notre école de pensée.

divers---logo-c.r.a.f.-1.gif

Renseignements pratiques:

Bibliographie
partielle de l'orateur:


- Maurras, poète de l'Espérance;

- Epitome historiae sacrae
(éd.);
  


- Le Latin par la messe: Un itinéraire religieux et linguistique;

- Monseigneur Freppel: De la chaire à la tribune;

- Merveilleux Noëls du Moyen-Age;

 

- Louis XVI ou la tragédie de la vertu (éd. Via Romana, 2010). 



L'auteur dédicacera ses ouvrages.

Présence de livres neufs et anciens, journaux, stands divers.


Rappelons les dates de sa venue:

- à BORDEAUX,  déjeuner-débat le vendredi 28 janvier 2011, à 11 h 30, au restaurant Le Xaintrailles, 114, boulevard du Maréchal-LECLERC (à côté de la caserne). Participation aux frais: 24 €;

- à TOULOUSE, conférence le samedi 29 janvier 2011, à 10 h 30 (le lieu sera indiqué aux personnes s'étant préalablement inscrites). Participation aux frais: 5 € par personne;

- à BAYONNE, conférence le samedi 29 janvier 2011, à 18 h 30 (le lieu sera indiqué aux personnes s'étant préalablement inscrites). Participation aux frais: 5 € par personne.

Inscriptions avant le 21 janvier 2011.

Partager cet article
Repost0
publié par la Section de Toulouse & Haut-Languedoc - dans Actualité de la section de Toulouse-Haut-Languedoc
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 09:00

z-logo-a.f.jpg

La traditionnelle

Fête des Rois
de la fédération Grand Sud-Ouest
de l’Action française


aura lieu sur le thème :

« L’Action française en 2011:

nationaliste et anticapitaliste »

en présence d'un

Ancien membre du Comité directeur

de l’Action française
Ancien Directeur éditorial
de
L’Action Française 2000
Membre de l’enseignement
supérieur libre 
Auteur de nombreux ouvrages
d'histoire, de littérature et hagiographiques.
 

Et sous la présidence de

M. Vincent GAILLERE
Délégué régional de l’Action française
dans le Grand Sud-Ouest.

h-bordeaux-_armes-de-la-ville_.jpg 

Section de Bordeaux

& Basse-Guyenne.

Déjeuner-débat

Vendredi 28 janvier 2011
à 11 h 30
,

au restaurant Le Xaintrailles
114, boulevard
du Maréchal-Leclerc
33000 Bordeaux.

Participation : 24 € par personne.

Toulouse--blason-avec-couronne-murale.jpg

Section de Toulouse
& Haut-Languedoc
.

Conférence


Samedi 29 janvier 2011, à 10 h 30
,
à Toulouse (Haute-Garonne).

Le lieu sera communiqué
aux personnes
s’étant préalablement inscrites.

Participation : 5 € par personne.

Ikurrina_A.F._9.jpg 

Section de Bayonne

& pays basque.
 
Conférence

Samedi 29 janvier 2011, à 18 h 30,
à Bayonne
(Pyrénées-Atlantiques).

Le lieu sera communiqué
aux personnes
s’étant préalablement inscrites.

Participation : 5 € par personne.

divers---logo-c.r.a.f.-1.gif 

Les auteurs dédicaceront
leurs ouvrages.

Livres, journaux, stands divers.

divers---logo-c.r.a.f.-1.gif

Prière de s’inscrire,
avec son règlement,
avant le 21 janvier 2011
.

Tous renseignements
sur le site
http://af-aquitaine.over-blog.com.

Partager cet article
Repost0
publié par la Section de Toulouse & Haut-Languedoc - dans Actualité de la section de Toulouse-Haut-Languedoc
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 09:00

Le professeur Germain Sicard, qui nous fera l'honneur de parler devant la section de Toulouse & Haut-Languedoc de l'Action française, le 20 novembre prochain, vient de publier chez Godefroy-de-Bouillon un important livre de 640 pages livre sur le thème: Enseignement et politique en France de la Révolution à nos jours. Le premier tome traite de la période allant de Condorcet à De Gaulle.  Il nous délivre la somme les réflexions sur l'éducation qu'il a nourries pendant son enseignement à la faculté de droit de Toulouse, où il a été le mentor de plusieurs générations d'étudiants réactionnaires.

 

  

 

Sicard Couv 

 

 

Depuis la Révolution française, les gouvernements utilisent les réseaux d’enseignements non seulement pour diffuser les connaissances nécessaires aux jeunes mais aussi, pour consolider leur situation politique en formant des citoyens bien pensants. « Qui tient l’école tient la France », enseignait, au début de la IIIème République, Jean Macé, fondateur de la célèbre et puissante Ligue de l’enseignement. Cette relation malsaine s’est prolongée jusqu’à nos jours avec le concours de puissants syndicats d’enseignants toujours prêt à faire reculer les tentatives de réforme du ministère.
 

 

Afin de favoriser les prises de consciences des citoyens, l’Auteur s’est appliqué à dégager, de l’extrême complexité de ce grand service public, qui groupe plus d’un million de fonctionnaires et encadre quinze millions de jeunes, les caractères principaux des difficultés contemporaines, avec leurs espoirs, répartir les connaissances entre tous, et aussi leurs défauts évidents : violences, incivilités, recours à la drogue, fréquence de l’illettrisme, abaissement des niveaux des examens, allongement de la scolarité, mauvais classement international des universités françaises.

 

 

Toulouse--blason-avec-couronne-murale.jpg

 

 

Souhaitons que la réunion du 20 novembre de notre section de Toulouse et Haut-Languedoc, pionnière dans la fédération Grand Sud-Ouest de l'Action française, contribue puissamment à faire connaître cet ouvrage essentiel. On peut s'inscrire jusqu'au 17 novembre 2010 auprès de:

 

 

C.A.E.C.

B.P.80093

33035 BORDEAUX CEDEX.

 

 

Participation aux frais d'organisation: 5 € par personne. Règlement par chèque à l’ordre de : C.A.E.C. - C.C.P. 15 503 63 W BOR (Pour les lycéens et étudiants, joindre la photocopie de la carte scolaire ou universitaire.) 

 

 

Partager cet article
Repost0
publié par la Section de Toulouse & Haut-Languedoc - dans Actualité de la section de Toulouse-Haut-Languedoc

Nos Principes Élitistes-Populaires Et Ce Que Nous Offrons: "du Sang, De La Sueur Et Des Larmes" (Churchill, Qui N'était Pas D'a.f.)